Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Lancement de huit fermes ambassadrices en Île-de-France

Pesticides

Pour la FNH, les financements seraient insuffisants pour réduire l’utilisation de pesticides

Cultures

Lancement de l’initiative Cap Chanvre pour favoriser le déploiement de la culture en France 

Energie

Signature d’une charte de bonnes pratiques sur l’agrivoltaïsme

Politique

Projet loi climat, de premières mesures pour l’agriculture et l’alimentation

Communication

Les agritwittos créent une communauté «dans la vraie vie»

Un réseau social « in real life » (« dans la vraie vie », pour les francophiles) dédié aux agriculteurs. C'est la raison d'être de Franceagritwittos, une communauté qui rassemblent ceux qui veulent communiquer en positif sur l'agriculture.

Par Eloi Pailloux - Publié le 23/11/2017 à 17:03

Commenter

Partager :

Ils sont des milliers à communiquer sur l’agriculture, qu’il s’agisse de leur métier ou de leur passion. Les « agritwittos » ont quitté leurs écrans, le temps d’un week-end, pour se rencontrer en chair et en os. Une communauté s’est créée et s’est rassemblée les 18 et 19 novembre 2017 à Tours. Ils sont près de 200 à avoir répondu à « l’appel du 18 novembre » et assisté à la création d’une association. Au-delà du moment de découverte conviviale, l’objectif est évidemment de contribuer à une communication positive sur le secteur agricole.

L’Académie d’agriculture a rejoint le mouvement, twittant pour l’occasion : « L’avenir de l’agriculture appartient aux Twittos. » Y adhérer reste possible, à deux conditions : avoir un compte twitter et exercer une activité en lien avec l’agriculture. La cotisation s’élève à 20 euros. En savoir plus.

 

📌📌📌 #VIDÉO de notre 1ère rencontre #FranceAgriTwittos #FrAgTw et certainement pas la dernière 😊😊😊 Merci à @chaineagricole pour le montage 👊🏻👊🏻👊🏻 Cc @cyr081 pic.twitter.com/pkmIeISUdk

— Franceagritwittos (@Fragritwittos) 22 novembre 2017

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *