Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides et biodiversité, la Commission européenne veut renforcer son action pour atteindre ses objectifs en 2030

Initiative

« Portrait – Rémi Dumas, chasseur de tête »

Alimentation

Les chèques alimentaires peuvent-ils conjuguer pouvoir d’achat et made in France ?

Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

SIA2022

Le secteur agricole impatient de revenir au Salon de l’Agriculture

Après l’annulation du Salon de l’agriculture 2021, l’édition 2022, qui débutera fin février, est plus que jamais attendue. Les exposants manifestent leur joie de se retrouver. Échanges avec Agriconomie, Agridemain et la Coopération agricole.

Par Eugénie Bourgeois - Publié le 24/02/2022 à 14:10

Commenter

Partager :

Le Salon de l’agriculture est un événement très important pour les nombreux exposants présents. Son annulation l’année dernière avait pesé lourd sur le secteur agricole. L’organisation de cette édition, validée mi-janvier, a soulagé les exposants qui craignaient une nouvelle annulation. « Je suis très heureux de pouvoir refaire le salon, c’est un vrai moment de partage avec le grand public et entre professionnels », réagit Claude Richard, responsable de la communication pour Agridemain, une association qui rassemble des organismes professionnels souhaitant communiquer sur l’agriculture. « Le salon des retrouvailles porte bien son nom, ajoute Florence Pradier, directrice générale de la Coopération agricole. C’est un moment important de pédagogie auprès de tout l’écosystème qui nous entoure : parties prenantes, partenaires, instituts de formation. » Un avis partagé par Clément Le Fournis, cofondateur d’Agriconomie : « Le salon de l’agriculture c’est un peu de business, un peu de communication et beaucoup de convivialité. »

Un événement stratégique pour les professionnels

Le salon est aussi le théâtre d’échanges plus stratégiques. « Même si ce n’est pas chiffrable, le salon est une vraie occasion d’avoir des relations humaines entre professionnels qui aboutiront à du business  », indique Clément Le Fournis. En soirée comme en journée c’est un vrai moment d’échange, c’est ce qui nous a manqué l’année dernière quand il a été annulé. » Pour les coopératives agricoles, le salon est une opportunité de mettre en avant leur travail auprès des consommateurs « qui ont souvent une méconnaissance de la façon dont leurs aliments sont produits », poursuit Florence Pradier. Elle indique aussi que le stand de la Coopération agricole accueillera le plateau de Public Sénat tout au long de l’événement, qui organisera le tournage de 10 émissions sur les enjeux de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’alimentation.

Des enjeux qui sont aussi politiques

Le salon est aussi « l’occasion de se montrer » pour les candidats à la présidentielle, selon Clément Le Fournis. Beaucoup d’entre eux en profiteront pour annoncer leur programme agricole. En terme politique, c’est également un lieu où des décisions sont prises. La Coopération agricole indique par exemple qu’un avenant au contrat stratégique de la filière agroalimentaire sera signé par les ministres de l’Agriculture et de l’Industrie.

Covid-19 : peu d’inquiétudes mais des précautions

Le contexte sanitaire actuel et les règles à respecter n’entament pas l’enthousiasme des exposants. Selon Clément Le Fournis,  « les gens en ont marre, ils veulent retrouver la vie d’avant et espèrent un salon convivial. » Pas d’inquiétude non plus du côté de la Coopération agricole qui « se doute » néanmoins que ce salon  « ne sera pas comme les autres ». Quelques précautions seront tout de même nécessaires. Claude Richard rappelle qu’un référent Covid sera présent sur chaque stand, afin de surveiller l’application des gestes barrière et de garantir la sécurité sanitaire de tous. « Chacun doit être responsable, les visiteurs comme les exposants. Ce sera un salon particulier dans un contexte particulier. Mais tout va bien se passer. »

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.