Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un bilan positif après moins de deux ans

Alimentation

Les habitudes alimentaires des Français évoluent vers le durable

Un contenu des assiettes qui change pour mieux prendre en compte l'environnement, une attention accrue au revenu des agriculteurs et des attentes politiques en la matière. Un sondage de l'Ifop s'intéresse au rapport des Français avec leur alimentation.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 12/10/2017 à 16:48

Commenter

Partager :

Les Français affirment, à 70 %, que leurs habitudes alimentaires ont ou vont évoluer vers des produits plus responsables. Un chiffre issu du sondage Ifop commandé par le WWF et publié le 10 octobre. La consommation du bio est l’un des indicateurs de cette tendance. Elle a doublé en 20 ans : 62 % des sondés disent en consommer.

WWF a également voulu en savoir plus sur la perception qu’ont les consommateurs ont des enjeux sociaux et environnementaux liés au système agricole. Neuf Français sur dix sont favorables à une transparence complète sur les prix des produits alimentaires, détaillant la part revenant à l’agriculture et les marges des autres acteurs des filières. Dans le même registre, 69 % des Français sont prêts à payer plus cher pour si les agriculteurs sont mieux rémunérés.

Parmi les autres enseignements du sondage, 87 % des Français veulent une réorientation des aides publiques vers des pratiques privilégiant l’agriculture « écoresponsable » et 75 % des Français sont favorables à ce que le ministère de l’Environnement ait un pouvoir de décision, aux côtés du ministère de l’Agriculture, sur l’ensemble des sujets agricoles.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *