Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Les ministres aboutissent à un accord sur Reach

Par Campagnes & Environnement - Publié le 15/12/2005 à 00:00

Commenter

Partager :

Lors d’un conseil extraordinaire le 13 décembre 2005, qui a réuni les ministres des pays membres de l’Union européenne en charge des questions de compétitivité, un compromis a été trouvé sur le règlement Reach relatif au contrôle des substances chimiques. Ce texte, adopté en première lecture par le parlement européen le 17 novembre, vise à instaurer sur onze ans un processus d’enregistrement de près de 30 000 substances chimiques fabriquées ou importées dans l’UE et dont le volume en circulation dépasse une tonne par an. De plus, le règlement charge les industriels du secteur chimique de présenter les preuves de la nocivité des produits. Point de divergence entre le parlement et les ministres : la question de la substitution. En effet, “Reach” prévoit le remplacement des produits dangereux par des produits plus sûrs. Dans le cas de l’impossibilité d’effectuer ce remplacement, le souhait du parlement serait de délivrer les autorisations pour les produits dangereux pour une période de cinq ans. Les ministres quant à eux se sont mis d’accord pour refuser toutes limites dans le temps et ont demandé que les autorisations ne soient délivrées qu’au “cas par cas”, pour ne pas alourdir la tâche des industriels. Le Danemark, la Suède et le Luxembourg ont toutefois émis certaines réserves, en demandant la possibilité pour les États membres de décider de règles plus restrictives sur leur sol pour protéger le consommateur. La position officielle des 25 pays européens sera rendue au printemps 2006 et le texte repartira ensuite vers le parlement européen pour une seconde lecture. Le règlement “Reach” devrait être adopté sous sa forme définitive à la fin 2006.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *