Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Modes de production

Avec l’agroforesterie, La Poste se veut facteur de durabilité

Cultures

La hausse des prix des graines de moutarde pique les industriels du secteur

Bien-être animal

Présidentielle 2022, la sensibilité des candidats à la condition animale passée au crible

Cultures

Les Philippines approuvent la production de « riz doré »

Par Romane Gentil - Publié le 28/07/2021 à 14:22

Commenter

Partager :

La carence en vitamine A concerne un enfant sur cinq dans les communautés les plus pauvres des Philippines. Elle provoque la cécité et un affaiblissement du système immunitaire. Pour lutter contre cela, le Gouvernement philippin a choisi, le 23 juillet, d’approuver la production du « riz doré » génétiquement modifié. Une première dans le monde. Les dispositions prises prévoient que le riz doré réponde à 50 % du besoin moyen en vitamine A chez les enfants à risque de carence. Il sera également commercialisé vers l’Asie du Sud et du Sud-Est. Dans la pratique, le grain de riz modifié possède des gènes favorisant la synthèse de bêta-carotène, à l’origine de la vitamine A. Il a été conçu après deux décennies de recherche, par le Department of Agriculture-Philippine Rice Research Institute (DA-PhilRice) en partenariat avec l’Institut International de Recherche sur le Riz (IRRI). Depuis plusieurs années, le riz doré fait l’objet de nombreuses contestations, de la part d’organisations de défense de l’environnement opposées aux OGM, dont GreenPeace. Un champ d’essai philippin avait ainsi été attaqué par des militants écologistes.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.