Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

La baguette à 29 centimes de Leclerc ne passe pas au sein du secteur agricole

Élevage

Élevages d’insectes, un secteur qui grouille de perspectives

Politique

12 M€ supplémentaires par an pour prévenir le mal-être des agriculteurs

Pesticides

Le Gouvernement présente son plan pollinisateurs pour les cinq prochaines années

Politique

Innovation, 877,5 M€ mobilisés pour l’agroécologie et l’alimentation durable

Les phytos au jardin sous surveillance rapprochée

Par Campagnes & Environnement - Publié le 20/11/2004 à 00:00

Commenter

Partager :

Un arrêté paru au Journal officiel du 27 novembre 2004 précise la réglementation concernant la mention “emploi autorisé dans les jardins”applicable aux produits phytopharmaceutiques. Cette mention est exclue si les produits concernés possèdent des matières actives classées très toxiques, toxiques, explosives, cancérigène ou mutagène (1). Le texte stipule que leur utilisation doit en effet être réservée aux professionnels formés et dotés d’équipements de protection spécifiques. Autre point fixé par cet arrêté : les exigences relatives à l’étiquetage et au conditionnement comme les mentions d’autorisation de mise sur le marché ou les unités des doses d’emploi. La mention “emploi autorisé en jardin” est attribuée par la commission d’étude de la toxicité qui se fonde sur l’utilisation spécifique des produits et leur classement toxicologique.

(1) : Mutagène : ce qui provoque une mutation.

La mention “emploi autorisé en jardin” d’un produit phytosanitaire est attribuée par la commission d’étude de la toxicité qui se fonde sur l’utilisation spécifique des produits et leur classement toxicologique.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *