Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

L’Occitanie s’engage pour structurer l’agrivoltaïsme

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

Politique

Covid-19, comment l’Île-de-France soutient ses agriculteurs

Coronavirus

Les filières fromages AOP en difficulté face au Covid-19

Coronavirus

Terrena fait le pari de la souveraineté alimentaire

Biodiversité

Les Vignerons de Cascastel s’engagent pour la biodiversité

Installés dans le Sud-Est de la France, les Vignerons de Cascastel, sont certifiés HVE depuis le mois de mars 2020. La cave souhaite poursuivre son action en faveur de la biodiversité, en atteignant les 100 % de sa production certifiée en 2021, contre 70 % actuellement.

Par Laure Hänggi - Publié le 23/04/2020 à 16:51

Commenter

Partager :

27 000 hectolitres sont produits chaque année par les Vignerons de Cascastel, répartis en 5 AOP (80 % de la production) et 1 IGP.

Les 60 exploitants des Vignerons artisans de Cascastel prêtent une attention particulière à la biodiversité depuis plusieurs dizaines d’années. Pour compenser les petits rendements de leurs vignes gagnés sur la garrigue, ces vignerons misent sur la qualité de leur production. La structure a construit son propre cahier des charges d’agriculture biologique, intitulé REVE, pour « Respectueuse de l’être humain, du bignoble et de l’environnement). Celui-ci exige, par exemple, que les vignerons suivent au minimum deux formations par an, ou qu’ils engagent des actions en faveur de la biodiversité.

Bio et  HVE

Sur les 850 hectares de la Cave, 30 hectares sont convertis en agriculture biologique. Un processus de conversion qui a débuté en 2009. 25 hectares supplémentaires devraient être convertis en 2020. Depuis le mois de mars, les Vignerons de Cascastel disposent d’une autre certification : la Haute valeur environnementale (HVE). 70 % des volumes sont certifiés, avec l’objectif d’atteindre les 95 % pour la production 2020.

Des vignes refuges pour la faune locale

Par ailleurs, la Cave a mis en place plusieurs démarches de protection de diverses espèces animales. C’est le cas, par exemple, du lézard ocellé, placé sur la liste rouge des espèces menacées en Europe. 35 vignerons ont signé la charte lézard ocellé au travers de laquelle ils acceptent les études sur leurs parcelles, s’engagent à enherber les tournières et les abords de murets. Une cuvée est même dédié à l’animal. Par ailleurs, une trentaine de ruches est installée depuis novembre 2019 dans les vignes. Un projet « Chauves-souris et vignes » est également en cours de construction, en partenariat avec le Parc naturel régional Corbières Fenouillèdes.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *