Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Coronavirus

Covid-19, Bleu-Blanc-Cœur lance une enquête pour évaluer l’impact sur les comportements alimentaires

Politique

Le calendrier du débat public « ImPACtons ! » bouleversé par le coronavirus

Coronavirus

Appel unanime à privilégier les produits frais et français pour soutenir les agriculteurs

Coronavirus

Les agriculteurs en quête de saisonniers

Initiative

Face au coronavirus, des agriculteurs appellent à la solidarité en faisant don de leurs masques

SIA 2020

L’institut de recherche Arvalis lance un site de vulgarisation de ses travaux

Le secteur agricole communique de plus en plus vers les citoyens. C’est au tour des acteurs de la recherche de s’y mettre également. À l’occasion du Salon de l’agriculture, Arvalis – Institut du végétal a lancé « L’agriculteur. Le citoyen. L’action », un site de vulgarisation de ses travaux de recherche. L’occasion également de montrer son implication pour répondre aux attentes sociétales.

Par Julia Landrieu - Publié le 10/03/2020 à 14:35

Commenter

Partager :

Anne-Claire Vial, la présidente d’Arvalis, a insisté sur la volonté de l’institut technique de mieux faire connaître aux citoyens le contenu de ses travaux.

Si de plus en plus d’exploitants reprennent les rênes de la communication pour parler d’agriculture avec le grand public, il est moins fréquent de voir des acteurs de la recherche faire de même. C’est pourtant la démarche entreprise par Arvalis – Institut du végétal, en lançant lors du Salon de l’agriculture « L’agriculteur. Le citoyen. L’action ». L’institut souhaite rendre accessibles et compréhensibles ses travaux de recherche aux parties prenantes, et montrer qu’ils répondent aux attentes de la société. Objectif : concilier les exigences de l’agriculteur, pour une production de meilleure qualité lui permettant aussi de vivre, et celles du citoyen, en matière d’environnement et de santé.

Huit thèmes et une soixantaine de projets

Arvalis a identifié une soixantaine d’actions qui pourront être vulgarisées. Seize ont déjà été dévoilées sur le site internet dédié. Les projets sont classés en huit thèmes : qualité, climat, alimentation, eau, agroécologie, environnement, pratiques culturales et pesticides. « Nous avons voulu porter plus d’attention au consommateur et au citoyen qui ne sait pas ce que nous faisons en tant qu’institut technique. Notre posture est de ne pas dire qu’il y a d’un côté le citoyen et de l’autre les agriculteurs, mais un seul monde », justifie Anne-Claire Vial, présidente d’Arvalis, lors du lancement de la démarche durant le salon de l’Agriculture.

Des newsletters pour diffuser l’information

L’institut présente ainsi ses travaux, par exemple, sur les produits de biocontrôle pour diminuer l’usage de pesticides chimiques, sur les moyens de diminuer l’impact du secteur agricole sur la ressource en eau, ou sur des expérimentations sur le digital, pour mettre en place des techniques de production plus précises. Des newsletters et des prospectus complètent les outils de diffusion. Arvalis réalise chaque année près de 1300 essais agronomiques et forme 4000 personnes chaque année.

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *