Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Labels

L’Isère lance sa marque de produits locaux

Le « Made in Isère » est né ! Une nouvelle marque a été lancée fin juin 2018. Elle n'assure pas seulement l'origine des produits alimentaires, mais aussi la rémunération des agriculteurs et des pratiques durables.

Par Eloi Pailloux - Publié le 31/07/2018 à 11:26

Commenter

Partager :

C’est une première : en marge des indications géographiques classiques, un département crée une marque spécifique pour ses produits agricoles locaux. Son nom, Is(h)ere, joue sur l’expression anglaise « is here » (« est d’ici »). Lancée le 27 juin, cette marque compte plus de 120 produits, fournis par 20 producteurs isérois.

Engagements garantis par l’Institut national de l’origine et de la qualité

À la clé : origine locale des produits proposés frais ou utilisés dans des recettes, rémunération de l’agriculteur fondée sur ses coûts de production, et qualité. Cette dernière promesse s’appuie sur des pratiques agricoles favorables au bien-être animal et à la protection de l’environnement.

Par souci de crédibilité, la charte des bonnes pratiques correspondant à ces engagements sera signée avec l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao), qui encadre les indications géographiques « classique » et de qualité, comme le bio. Ce sont des audits qui doivent garantir la provenance et la juste rémunération pour chaque contributeur de la marque afin de s’assurer du respect du règlement d’usage accepté par les producteurs et distributeurs.

En savoir plus.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *