Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

Érosion de la biodiversité, le WWF alerte (encore) sur la destruction des habitats

Réglementation

Directives nitrates, donnez votre avis !

Politique

L’agriculture reçoit 1,2 Mrd € dans le Plan de relance

Politique

Pac, 400 organisations européennes demandent des « changements radicaux

Cultures

Des premières moissons en demi-teinte

Initiative

L’Occitanie tricote le fil de la laine locale

Alors que la grande majorité de la laine produite en France est exportée, l'Occitanie souhaite restructurer une filière locale sur son territoire. En s'appuyant sur l'attrait des consommateurs, mais aussi de professionnels du secteur textile pour le « made in France », la région prépare un plan d'actions. L'enjeu est également de valoriser auprès des éleveurs le commerce de la laine, complément de revenu non-négligeable pour une filière en difficulté.

Par Laure Hänggi - Publié le 20/01/2020 à 15:21

Commenter

Partager :

Crédit photo : Lapeyrere Sébastien, région Occitanie

Reléguée dans l’ombre par le coton et les textiles synthétiques, la laine pourrait bien faire son grand retour ! C’est en tout cas l’ambition de la région Occitanie, qui affiche son ambition de recréer, sur son territoire, une filière locale de laine. Des concertations sont actuellement en cours, avec les différents acteurs de la filière ovine, afin de proposer dans le courant de l’année 2020, un plan d’action pour accompagner la production lainière.

Cette dynamique contraste avec la situation actuelle, paradoxale, de la laine en France: une très grande partie de la laine produite dans l’Hexagone est exportée, notamment vers l’Asie, alors même que l’industrie textile française importe de la laine depuis l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande ou l’Australie.

Un atout : le made in France

Pour remettre la laine au goût du jour, la Région mise sur l’attrait du « made in France » chez les consommateurs. Mais aussi chez les industries du secteur textile. « Aujourd’hui les professionnels français de la confection recherchent de la laine locale et l’Occitanie est le premier producteur ovin », indique-t-on du côté de la Région. Cette dernière souhaite développer les partenariats entre les entreprises locales et les éleveurs.

Des premières collaborations ont déjà vu le jour, par exemple entre les producteurs de laine de Lacaune dans l’Aveyron et le tailleur lozérien Tuffery. « L’enjeu premier est de retrouver une valorisation conjointe dans le lien entre l’amont, la production ovine, et l’aval, la confection, explique-t-on à la Région. La quasi-totalité de la filière est présente à plus ou moins grande échelle, il convient désormais de lui donner les moyens de répondre à la demande. »

Un moyen pour soutenir les éleveurs

Une initiative qui a également pour objectif de soutenir les éleveurs ovins, traversant aujourd’hui une crise forte, notamment en montagne. La laine pourrait représenter un complément de revenu non négligeable. Tout l’enjeu sera de refaire de la laine un produit à part entière pour les éleveurs, celle-ci étant encore peu valorisée. L’autre défi à relever concerne le renforcement des outils industriels, pour pouvoir transformer la laine en fil localement. Un ensemble d’initiative qui vient également répondre à une attente consommateurs, selon la Région : « Après s’être interrogés sur la remise en cause du modèle alimentaire, les consommateurs s’intéressent davantage à la question du textile et se tournent vers un modèle plus durable et éthique. »

Ils vous intéresseront peut-être

2 réponses sur “L’Occitanie tricote le fil de la laine locale”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *