Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Educ’Agrifood, lancement d’une consultation nationale sur l’éducation à l’alimentation

Bio

Malgré la crise sanitaire, les consommateurs de bio toujours au rendez-vous

Politique

Le Conseil d’Etat juge « illégal » l’étiquetage de l’origine du lait

Labels

Zéro résidu de pesticides, des ventes en hausse en 2020

Initiative

Un tour de France en tracteur pour rencontrer les « agri’novateurs »

Initiative

Méthanisation, un projet local aux grandes ambitions

Dans le Haut-Rhin, un groupe d'une trentaine d'agriculteurs se sont réunis pour créer un projet de méthanisation. Objectif : pérenniser leur activité et réduire les émissions des lisiers. Grâce à la mutualisation de leurs fonds, deux unités sont en cours de construction pour une mise en opération prévue en octobre 2021.

Par Yasemine Sunar - Publié le 28/01/2021 à 18:22

Commenter

Partager :

« Ce projet d’agriculture a pour but de trouver un point d’équilibre entre les questions économiques et écologiques de la région. » Vincent Dietemann est agriculteur dans le département du Haut-Rhin. Depuis 2018, il fait partie d’un programme constitué d’une trentaine d’agriculteurs souhaitant développer la méthanisation dans leurs communes. Objectif : pérenniser leurs exploitations et s’assurer un revenu complémentaire. Les prix sont contractualisés sur quinze ans. « Je suis très motivé. En réduisant les gaz à effet de serre que dégagent le fumier et le lisier, cela permet à d’autres d’utiliser du gaz vert nettement moins polluant pour l’environnement », explique-t-il.

Valoriser les productions de gaz tout en restant autonome

Ne pouvant pas, économiquement, se lancer dans la création d’unités de méthanisation individuelles, les agriculteurs ont décidé de se regrouper. Ils travaillent avec la Chambre d’agriculture Alsace et la communauté de communes de Vire. Le projet est réparti en deux unités : le SAS Holpa Gaz et le SAS Métha Gaz. Celles-ci valoriseront les effluents d’élevages mais aussi du jus et des feuilles de choux d’une choucrouterie présente sur le secteur. « Grâce à un approvisionnement sécurisé à plus de 90 % de nos exploitations et au volume global, nous sommes entièrement autonomes », assure Vincent Dietemann.

Les sites opérationnels à l’automne prochain

Déjà, les agriculteurs pensent à l’avenir. Ils ont pour projet d’installer des panneaux photovoltaïques afin de produire de l’électricité pour les branches de méthanisation. D’autres réflexions sont par ailleurs en cours autour du débouché des véhicules roulant au gaz, explique Mathieu Ley, agriculteur au sein de l’unité Holpa Gaz.

Le projet est soutenu par l’Ademe et par la région Grand Est. Les deux sites seront opérationnels en octobre 2021.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *