Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Abeilles

Un projet de décret éclaircit l’origine des différents miels en cas de mélange

Modes de production

Coup de froid pour les partisans des serres chauffées en bio

Alimentation

Restauration collective, Montreuil (93) veut 70 % de bio dans les assiettes

Modes de production

M2i Life Sciences met la chimie au service de la confusion sexuelle

Cultures

La capacité des plantes à se détecter entre elles, une piste agronomique porteuse

Élevage

Millième rebondissement pour la ferme des 1000 vaches

Par Eloi Pailloux - Publié le 24/07/2018 à 12:42

Commenter

Partager :

La cour administrative d’appel de Douai a donné, le 12 juillet, six mois à la ferme dite des « 1 000 vaches » pour régulariser sa situation. Le dossier de l’exploitation présente en effet des lacunes, notamment dans son volet financier. Pas de quoi remettre en cause l’activité de la ferme, toutefois. Les opposants à l’exploitation espéraient que ces lacunes entrainent l’annulation d’une autorisation datant de 2013, qui portait alors le cheptel à 500 bêtes.

Des recours à la pelle

Les actions contre la ferme des milles vaches se multiplient au fil des années. Après avoir essayé d’empêcher le lancement du projet, ses opposants essayent régulièrement de provoquer un arrêt d’exploitation… La justice a notamment été saisie concernant l’hygiène sur la ferme, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll étant également invité, en 2015, à se pencher sur cet aspect du dossier… sans véritable résultat. Accusés d’avoir dépassé le cap des 500 têtes sans autorisations, les responsables de l’exploitation avaient réussi à justifier leur bonne foi en 2016, et avaient donc échappé aux sanctions.

La ferme dite « des 1 000 vaches », installée à Drucat-le-Plessiel au nord-ouest d’Amiens, comprend aujourd’hui environ 870 vaches laitières de races Holstein, Montbéliardes, Rouges de Suède et Jersiaises.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *