Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Biodiversité

Un rapport d’experts alerte sur l’érosion de la biodiversité (IPBES)

Communication

Agriculture et fake news scientifiques, une tendance difficile à enrayer

Biodiversité

Notre-Dame-des-Landes : pas d’aéroport, toujours des questions

Le Premier ministre Édouard Philippe a tranché, le 17 janvier : l'aéroport Notre-Dame-des-Landes ne verra pas le jour. Le dossier n'est toutefois pas refermé, l'avenir de la zone continue d'alimenter les débats.

Par Eloi Pailloux - Publié le 18/01/2018 à 17:52

Commenter

Partager :

Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. « Les conditions de sa mise en œuvre ne sont pas réunies », a affirmé Édouard Philippe, le 17 janvier. Le gouvernement a annoncé la modernisation rapide de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique. Pour les partisans du projet, la question des recours se pose. Pour les pouvoirs publics, l’évacuation de la « zone à défendre » (Zad), occupée par des opposants à l’aéroport, est le prochain sujet chaud.

Vers une zone dédiée à l’agriculture extensive ?

Et pour la suite ? L’avenir de la zone pose question. Chacun a son idée. La Ligue de protection des oiseaux (LPO) soutient la création d’espaces protégés pour l’installation paysanne engagée en faveur de la biodiversité, « pouvant aller au-delà du cahier des charges de l’agriculture biologique. » L’ONG France nature environnement demande au gouvernement « de prendre le temps de co-construire un projet de territoire », passant par l’agroécologie pour développer, en circuits courts et de proximité, « des activités et des pratiques compatibles avec la préservation de l’environnement. »

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *