Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Alimentation

Open Agrifood, une consultation nationale décrypte le lien des enfants avec leur alimentation

Les enfants sont-ils sensibilisés à l'enjeu alimentaire ? Faut-il faire entrer cette thématique dans les programmes scolaires ? Ou encore, qui est bien placé pour contribuer à l'éducation alimentaire ? Autant de questions abordées par une consultation citoyenne portée par Open Agrifood, et dont les résultats ont été présentés le 15 juin.

Par Eloi Pailloux - Publié le 21/06/2021 à 18:00

Commenter

Partager :

« Nos enfants savent-ils bien manger ? » Vaste question, à laquelle 2 150 parents et enseignants ont répondu à travers une consultation lancée par l’Open Agrifood, forum de débat piloté par le secteur agricole pour se rapprocher des citoyens. Les enseignements ont été présentés lors d’un événement dédié, le 15 juin, à Issy-les-Moulineaux. Sans surprise, 99 % des parents estiment que « bien manger » est primordial, et la même proportion écrasante juge nécessaire d’éduquer les enfants à l’alimentation.

Trouver une place pour l’alimentation dans les programmes scolaire

Les réponses plus instructives concernent la perception que les adultes ont du lien entretenu par les enfants avec la nourriture. Ainsi, 86 % des parents pensent que leurs enfants connaissent mal la saisonnalité des fruits et légume, et 83 % pensent qu’ils ne savent pas comment les aliments sont produits et/ou transformés.

Quelle place pour l’alimentation à l’école ? Pour les répondants, elle ne se cantonne pas à la cantine, mais elle devrait intégrer les programmes à part entière, pour 87 % des parents, et 71 % des enseignants. Une moitié de ces derniers se dit même prête, pour cela, à prendre du temps sur les autres enseignements. Au-delà de l’aspect sensibilisation, 80 % des répondants se disent même favorables aux cours de cuisine.

Qui pour parler d’alimentation aux enfants ?

Quant à savoir qui pourrait contribuer à cette éducation, la consultation apporte plusieurs éléments de réponse. 61 % des citoyens font confiance aux enseignants, qui eux-mêmes se jugent compétents à 57 %. 62 % des parents se disent prêts à donner du temps eux-mêmes. Le secteur agricole est jugé susceptible de jouer un rôle pour 38 % des répondants, loin devant les marques alimentaires (14 %) ou les supermarchés (8 %). Sont également cités… les médias (39 %). Culture Agri se fait fort de continuer à jouer son rôle en ce sens !

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *