Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Abeilles

Un projet de décret éclaircit l’origine des différents miels en cas de mélange

Modes de production

Coup de froid pour les partisans des serres chauffées en bio

Modes de production

Serres chauffées en bio, ultimes passes d’armes entre partisans et opposants avant la décision de l’Inao

Alimentation

Restauration collective, Montreuil (93) veut 70 % de bio dans les assiettes

Bio

Origine, contrôle, réglementation… les Français veulent plus d’informations sur les produits bio (sondage)

Une étude de l'Agence bio, dévoilée le 21 février, s'intéresse à la consommation et à la perception des produits biologiques en France. Si son directeur, Florent Guhl, note que « la consommation bio est bien installée », le document met en lumière une certaine méfiance sur l'origine et le contrôle des produits bio.

Par Laure Hänggi - Publié le 21/02/2019 à 17:07

Commenter

Partager :

Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio, le 21 février.

L’engouement actuel autour du bio est-il éphémère ou sera-t-il durable ? C’est ce qu’a voulu évaluer l’Agence Bio dans une nouvelle étude, dont les résultats ont été présentés le 21 février. Menée auprès de 2 000 répondants, celle-ci témoigne de l’assise confortable des produits bio dans les paniers : 71 % du panel affirment ainsi consommer du bio au moins une fois par mois. 17 % d’entre eux ont adopté cette pratique depuis moins d’un an. Une nouvelle vague de consommateurs largement entraînée par les plus jeunes : 27 % d’entre eux ont entre 18 et 24 ans.

Les consommateurs en demande d’information sur l’origine des produits

Si ces chiffres sont plutôt positifs, l’étude souligne cependant l’émergence d’un doute non négligeable quant aux informations fournies sur les produits biologiques. La note moyenne attribuée à ce critère n’est que de 6,1/10 (pour 6,7/10 pour les seuls consommateurs de bio). 51 % des Français déclarent ainsi manquer d’information sur l’origine des produits biologiques. Ils sont 63 % à avoir cette impression quant à la réglementation et le contrôle en agriculture biologique.

Si, à 84 %, le prix reste le principal frein à la consommation bio, le « doute sur le fait que le produit soit totalement bio » prend la seconde place du podium. 97 % des Français connaissent le logo AB, et 59 % celui du bio européen, mais « de nombreux répondants ont indiqué se sentir perdus face aux nombreux logos apposés sur les produits, et ne pas toujours savoir qui croire », précise Florent Guhl, directeur de l’Agence bio.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *