Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et protection des riverains, la polémique pulvérise des records d’agitation médiatique

Pesticides

Fongicides SDHI, entretien avec Gérard Lasfargues, directeur général délégué du pôle sciences pour l’expertise de l’Anses

Bio

Le bio devrait continuer à progresser, mais reste concentré sur relativement peu de consommateurs

Initiative

Élevage, quand les élèves de lycées agricoles s’adressent à ceux des filières générales

Pesticides

Le maire qui souhaitait limiter les pesticides près des habitations de son village débouté par la justice

Initiative

Portes ouvertes, De ferme en ferme fête ses 20 ans

Engagée en faveur de l'agriculture durable, l'initiative De ferme en ferme souffle sa vingtième bougie en 2019. 600 exploitations ouvriront leurs portes à cette occasion, les 27 et 28 avril.

Par Laure Hänggi - Publié le 23/04/2019 à 17:36

Commenter

Partager :

Encourager les liens entre producteurs et consommateurs, afin de favoriser les échanges et le développement des circuits courts. C’est l’objectif de l’événement « De ferme en ferme », qui se tient, chaque année, le dernier week-end d’avril. Née dans la Drôme en 1993, l’initiative fêtera ses 20 ans,lors de l’édition 2019, qui se tiendra les 27 et 28 avril. Plus de 600 fermes ouvriront leurs portes, dans 22 départements. Un cahier des charges élaboré par les producteurs partenaires de la démarche permet de fédérer les agriculteurs sur le long-terme.

 « Répondre aux questions et partager le savoir-faire »

Le succès du week-end ne se dément pas au fil des années. Celui-ci compte ainsi en moyenne 400 000 visites à chaque édition. Un projet également plébiscité par les agriculteurs accueillant les visiteurs. Investi depuis le début de « De ferme en ferme », Gilles Burlon, éleveur de volailles dans la Drôme, explique : « Au départ, on y participait pour partager la vie de l’élevage, l’autonomie de la ferme. On souhaitait que les gens comprennent la production de A à Z. Aujourd’hui, c’est toujours le cas. On est là pour dire la vérité, répondre aux questions et partager notre savoir-faire. »

L’occasion aussi de « sensibiliser le public à une agriculture économe, autonome et pérenne », détaille pour sa part Alban Saunier, producteur de plantes aromatiques, châtaignes, olives et fruits diversifiés en Ardèche. Un événement qui permet également, en plus de sensibiliser les consommateurs, de « travailler en réseau avec d’autres paysans, et contribuer à renforcer des actions valorisant nos territoires ruraux », témoignent Sandra Poissonnet et Dominique Robert, éleveurs de chèvres angoras dans l’Indre.

Suivez les épouvantails

De nombreuses activités sont prévues dans les fermes lors de ce week-end. Des panneaux explicatifs ont été réalisés par les exploitants pour présenter le fonctionnement de leur ferme d’un point de vue environnemental, social et économique. Des cartes présentant toutes les adresses de fermes sont disponibles sur le site de « De ferme en ferme ». Sur place, des épouvantails montrent la voie…
Les deux journées sont organisées par le réseau Civam, Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural, acteur associatif du développement agricole et rural.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *