Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un déploiement positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

modes-de-production

La juste rémunération des agriculteurs, moteur de la consommation responsable

Mieux cerner les grandes tendances du secteur alimentaire et les pratiques d'achat des Français. C'est l'objectif du premier Baromètre de la transition alimentaire, dévoilé le 26 novembre par l'ONG Max Havelaar, en partenariat avec l'institut OpinionWay. Parmi les enseignements de l'étude : la consommation responsable continue de progresser, avec comme motivation principale l'assurance d'une juste rémunération pour les producteurs.

Par Laure Hänggi - Publié le 28/11/2019 à 10:26

Commenter

Partager :

Les attentes des consommateurs pour des produits de qualité et durables se font de plus en plus fortes. Au point de se refléter dans leurs achats ? C’est la question posée par l’association Max Havelaar, en partenariat avec l’institut Opinion Way, via son Baromètre de la transition alimentaire. La première édition a été dévoilée le 26 novembre 2019. Premier constat : la consommation responsable évolue ! 90 % des Français consomment un ou plusieurs types de produits responsables au minimum une fois par mois et 67 % le font même au moins une fois par semaine. Dans cette mouvance, l’alimentation reste le secteur le plus important pour 81 % des consommateurs, et le premier cité dans 68 % des cas. Les Français se tournent massivement vers des produits origine France (82 % au moins une fois par mois), ou régionaux (76 % au moins une fois par mois). Les modes de productions sont également pris en compte : 58 % des interrogés consomment des produits bios au moins une fois par mois. Ils sont 42 % en ce qui concerne le commerce équitable.

Permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail

Si les critères de santé ou d’environnement sont souvent avancés, la motivation principale identifiée par l’enquête, derrière cette consommation responsable, est le soutien des agriculteurs, pour leur permettre de vivre de leur travail. 59 % des sondés citent ce critère, 23 % en font même une priorité. Viennent ensuite la santé (54 %), la protection de la planète et la réduction du gaspillage avec 53 % dans les deux cas.

Le sujet de la rémunération des producteurs est également l’enjeu principal, pour 53 % des consommateurs, sur lequel les entreprises de l’agroalimentaire devraient intervenir. La réduction des plastiques et des déchets (49 %), la réduction de l’impact environnemental (43 %) ou la garantie du bien-être animal (32 %) sont ensuite évoqués. Seuls 36 % des Français jugent que les agriculteurs perçoivent une juste rémunération.

Le frein du prix reste une réalité

Malgré ces évolutions positives, l’enquête souligne que le prix reste un frein de taille dans le passage à l’acte d’achat responsable, 69 % des interrogés. L’indisponibilité de certains produits en gammes responsables, est un autre frein, mais bien moins cité (36 %). Les Français demeurent néanmoins optimistes : 86 % d’entre eux estiment qu’il est possible de concilier le respect des agriculteurs avec un modèle économique rentable. Et attendent, pour 83 %, davantage de labels et garanties indépendantes.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “La juste rémunération des agriculteurs, moteur de la consommation responsable”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *