Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Les associations de bien-être animal déçues par les annonces de Didier Guillaume

Pesticides

Glyphosate dans les urines, la variabilité des résultats selon la méthode utilisée se confirme

Sol

Notre rencontre avec le « Slip d’or » de la Foire de Châlons

Initiative

Ici la Terre, focus sur cette démarche qui invite les consommateurs à appeler les agriculteurs

Labels

La Haute valeur environnementale concerne désormais 2272 exploitations

modes-de-production

Les exploitations viticoles trustent le plus grand nombre de certifications HVE

Quelle est la répartition des fermes certifiées Haute valeur environnementale (HVE), par secteur de production ? Quelles sont les régions et les départements les plus dynamiques sur cette certification ? Plongée dans le catalogue des fermes HVE.

Par Eloi Pailloux - Publié le 09/07/2019 à 17:14

Commenter

Partager :

Cette carte du ministère de l’Agriculture est plus exhaustive que le catalogue dont sont tirées les données évoquées dans notre article. Elle compte les 1518 fermes HVE de France, contre 633 dans le catalogue.

Le ministère de l’Agriculture propose un catalogue de l’ensemble des exploitations bénéficiant de la Haute valeur environnementale. Sur les 1518 fermes concernées au 1er janvier 2019, seules 633 figurent dans cette liste, en l’occurrence celles dont les exploitants acceptent d’y figurer. Un échantillon conséquent, que Campagnes & environnement a disséqué pour mieux comprendre la dynamique de la HVE. Enseignement majeur : les viticulteurs sont les plus engagés. Ils représentent 84 % de ce catalogue. Les autres filières se partagent le restant : 9 % pour les grandes cultures, 4 % pour l’arboriculture, 2 % pour l’horticulture, 1 % pour le maraîchage et autant pour les « autres filières).

Des cultures assez « typiques » par département

Dans 22 départements, la viticulture est même la seule filière comptant des fermes certifiées. Les autres départements « exclusifs » sont plus rares. Les départements totalement « grandes cultures » comptent assez peu d’exploitations HVE : les Vosges (3), Landes (2), la Haute Garonne (1), Alpes de Haute Provence (1), ou la Somme. Même constat pour l’unique ferme HVE de la Réunion (bovins), celle de Seine-et-Marne (horticulture) ou les deux de Martinique (maraîchage).

La « typicité » de la Sarthe est plus significative, avec douze fermes HVE, toutes en arboriculture. Même le Rhône, le plus diversifié avec quatre secteurs représentés, est très marqué par la viticulture : les vignes représentent sept fermes, contre deux pour l’horticulture et une en grandes cultures et en arboriculture.

La vigne pèse sur les classements « départements » et « régions »

La Gironde (43 fermes), les Charentes (41), la Marne (40), les Charentes Maritimes (33), l’Aube (31), l’Hérault (30) et le Maine-et-Loire sont les départements les plus riches en fermes HVE. Tous sont très majoritairement, voire exclusivement viticoles. Même si les tailles et profils agricoles variables des régions rendent les comparaisons « absolues » difficiles, c’est encore cette filière qui pèse sur le classement des régions comptant le plus de certifications : la Nouvelle Aquitaine (169), l’Occitanie (126) et le Grand-Est (111), les seules à compter plus de cent fermes. La Nouvelle Aquitaine est également stimulée par une politique régionale favorisant la HVE, via des aides financières proposés aux agriculteurs.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *