Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pour la FNH, les financements seraient insuffisants pour réduire l’utilisation de pesticides

Cultures

Lancement de l’initiative Cap Chanvre pour favoriser le déploiement de la culture en France 

Energie

Signature d’une charte de bonnes pratiques sur l’agrivoltaïsme

Politique

Projet loi climat, de premières mesures pour l’agriculture et l’alimentation

Politique

Pac, le débat public Impactons rend son rapport final

modes-de-production

Que promet la gamme de fruits et légumes « sans résidu de pesticides » d’Auchan ?

L'enseigne Auchan lance, le 12 décembre, une gamme de fruits et légumes étiquetés « sans résidu de pesticides » qui s'étoffera progressivement jusqu'à 2020. Décryptage des promesses de cette appellation.

Par Eloi Pailloux - Publié le 14/12/2017 à 18:25

Commenter

Partager :

Couvrir 100 % des besoins des consommateurs via une gamme de fruits et légumes « sans résidu de pesticides ». Et sans augmenter le prix. Un défi qu’Auchan compte relever d’ici à 2020. Ne bénéficieront de cette appellation que les produits pour lesquels le « seuil de détection réglementaire » des pesticides utilisés n’est pas atteint. « Tous nos fruits et légumes respectent la limite maximale de résidus, LMR, explique-t-on du côté d’Auchan. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de traces de pesticides, mais simplement que s’il y en a, c’est dans une quantité minime, jugée comme n’ayant pas d’impact sur la santé du consommateur. Dans cette nouvelle gamme, la limite tolérée sera nettement plus basse. » À titre d’exemple, le seuil de détection de la molécule insecticide cypermethrine pour les oranges (0,05 mg/kg) est 40 fois inférieure à sa LMR (2 mg/kg).

Précision importante : Auchan ne s’engage « que » sur 218 molécules, et non pas sur l’ensemble de celles qui sont autorisées. Ces 218 molécules ont été retenues en fonction de différents critères, dont leur dangerosité présumée.

Les agrumes (espagnols) ouvrent la voie

Premières de cordées, des clémentines et oranges « sans résidu » sont d’ores et déjà proposées dans les étals depuis le 12 décembre. Des fruits d’origine… espagnole, témoignant de la complexité de la mission que s’est donnée Auchan. Alimenter l’ensemble des magasins français avec des produits de cette gamme uniquement « made in France » sera compliqué. Les agriculteurs devront adapter leurs stratégies de protection des cultures pour être dans les clous. L’enseigne explique ainsi vouloir travailler avec des producteurs français « dans la mesure du possible. »

Auchan veut toutefois encourager les agriculteurs français à s’engager, en leur garantissant des volumes d’achats et des niveaux de prix minimum, afin de les soutenir dans leurs changements de pratiques. L’enseigne mise également sur le fait que la réduction des charges d’exploitation liées aux pesticides permettra de compenser le besoin en main-d’œuvre qualifié que nécessitent les modes de productions attendus.

Ils vous intéresseront peut-être

3 réponses sur “Que promet la gamme de fruits et légumes « sans résidu de pesticides » d’Auchan ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *