Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le Gouvernement présente son plan pollinisateurs pour les cinq prochaines années

Politique

Innovation, 877,5 M€ mobilisés pour l’agroécologie et l’alimentation durable

Alimentation

Neuf enseignes vont tester le Planet-score dans leurs rayons

Labels

Un « sentiment d’essoufflement » pour les Siqo

Initiative

Transition souhaite accompagner un millier d’agriculteurs vers le bio d’ici à 2023

Pesticides

Résidus de pesticides dans l’alimentation, l’Efsa annonce un taux de conformité de 96,1 %

Sur 96 302 échantillons d’aliments analysés en 2019, les États membres de l’UE, l’Islande et la Norvège ont relevé un taux de conformité de résidus de pesticides de 96,1 %. L’Autorité européenne de sécurité des aliments conclut à une absence de risque pour le consommateur. Et souligne que, comme pour les années précédentes, les dépassements des limites maximales de résidus sont plus élevés chez les produits importés.

Par Gaelle Gaudin - Publié le 15/04/2021 à 16:42

Commenter

Partager :

Selon le dernier rapport annuel sur les résidus de pesticides de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), publié le 7 avril 2021, 96,1 % des échantillons testés en 2019 dans le cadre du programme européen de surveillance des pesticides dans les aliments se révèlent conformes aux limites maximales de résidus (LMR). Ce taux se situe dans la moyenne par rapport aux années précédentes : 95,5 % en 2018, 95,9 % en 2017, 96,2 % en 2016 et 97,2 % en 2015.

L’Efsa, qui a étudié l’ensemble des résultats et réalisé une évaluation des risques aigus et chroniques, conclut que les produits alimentaires analysés en 2019 ne sont pas susceptibles de constituer un problème pour la santé des consommateurs. L’Autorité travaille cependant toujours à accroître l’efficacité des systèmes de contrôle européens, précise-t-elle. Comme l’an passé, pour informer au mieux le consommateur, l’Efsa a transposé les résultats du programme de contrôle coordonné par l’UE en diagrammes et graphiques.

799 pesticides contrôlés

Au total, 96 302 échantillons ont été analysés par les États membres de l’UE, l’Islande et la Norvège, pour y contrôler la présence de 799 pesticides et métabolites différents.

Le taux d 96,1 % inclut les résultats des contrôles ciblés conduits par les États membres et ceux des contrôles menés dans le cadre du programme coordonné par l’UE, qui prévoit une collecte aléatoire. Sur ce dernier sous-ensemble, qui regroupe 12 579 échantillons analysés, 98 % des échantillons se situent dans les limites légales : 53 % sont exempts de résidus quantifiables ; 45 % contiennent un ou plusieurs résidus dans des concentrations inférieures ou égales aux limites autorisées ; 2 % contiennent des résidus dans des concentrations dépassant les limites maximales autorisées, dont 1 %, jugés non conformes après prise en compte de l’incertitude de mesure, ont donné lieu à des actions en justice. Comme chaque année, le taux de dépassement de LMR pour les aliments importés est nettement plus élevé (7,8 %) que celui des aliments originaires de l’UE (2,7 %).

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *