Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Sodiaal vous invite à imaginer la coopérative de demain

Climat

Gel, lancement de l’initiative « Coup de froid dans nos assiettes »

Alimentation

Educ’Agrifood, lancement d’une consultation nationale sur l’éducation à l’alimentation

Bio

Malgré la crise sanitaire, les consommateurs de bio toujours au rendez-vous

Politique

Le Conseil d’Etat juge « illégal » l’étiquetage de l’origine du lait

Restauration collective, l’origine des viandes indiquée dès cet été

Par Laure Hänggi - Publié le 22/04/2021 à 17:08

Commenter

Partager :

Lors d’une interview auprès de la radio RMC, le 21 avril, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a indiqué que dès cet été, l’origine de la viande dans les cantines devra obligatoirement être indiquée. Le ministre veut ainsi aller vers un plus grand approvisionnement en produits français. Prenant l’exemple des poulets, il rappelle que « la plupart » d’entre eux viennent d’Ukraine ou du Brésil. « C’est quand même le B.A.BA, moi en tant que parent, j’ai envie de savoir quelle est la nature de la nourriture que mangent mes enfants », a-t-il indiqué. Des travaux sont en cours pour que cela soit également le cas pour les produits transformés. A cette occasion, le ministre est également revenu sur le sujet de l’étiquetage du lait, jugé illégal par le Conseil d’Etat, le 10 mars dernier. Une décision qui avait suscité l’incompréhension dans le secteur agricole. Selon Julien Denormandie, ce combat devra être porté au niveau européen. « Mais la viande, je peux le faire dès maintenant, et donc ça sera fait dès cet été. »

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *