Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pour la FNH, les financements seraient insuffisants pour réduire l’utilisation de pesticides

Cultures

Lancement de l’initiative Cap Chanvre pour favoriser le déploiement de la culture en France 

Energie

Signature d’une charte de bonnes pratiques sur l’agrivoltaïsme

Politique

Projet loi climat, de premières mesures pour l’agriculture et l’alimentation

Politique

Pac, le débat public Impactons rend son rapport final

Modes de production

Saint-Émilion : un vignoble mise sur le zéro pesticides de synthèse

Le Château Ripeau, un Saint-Émilion grand cru classé garanti sans pesticide de synthèse. Une démarche exigeante qui nécessite une renouvellement des pratiques, mais qui porte ses fruits !

Par Eloi Pailloux - Publié le 30/11/2017 à 13:00

Commenter

Partager :

Zéro fongicide de synthèse, zéro insecticide, zéro herbicide. Le bilan est proposé par le vin du Château Ripeau, Saint-Émilion grand cru classé. L’intégralité du vignoble est concerné par cette stratégie développée depuis 2015. « Produire autrement ne signifie pas rien faire », assure-t-on sur le domaine. Conserver un vin de qualité en renonçant aux intrants de synthèse impose une conduite rigoureuse du vignoble.

Des bénéfices et bénéficiaires variés

Le travail du sol, réalisé en partie au cheval, a permis de supprimer l’emploi des herbicides, dont le très controversé glyphosate. Différentes méthodes alternatives ont été développées pour supprimer l’emploi d’insecticides. Contre les maladies, seul 1,3 kg de cuivre est dispensé par pour chaque hectare, sur 2017, et sous une forme oligo-nutritionnelle assimilable par la plante et les sols. Soit quatre fois moins que ce que tolère la viticulture bio.

Un dispositif d’ensemble qui s’est avéré efficace, selon les viticulteurs, malgré les conditions climatiques difficiles de l’année 2017 qui ont globalement impacté la filière. Et dont les bénéfices sont variés. La faune et la flore ne sont pas les seuls gagnants de ces pratiques. L’ensemble du milieu (air, sols, eau) sont davantage préservés. Tout comme la santé des riverains et ceux qui travaillent dans les vignobles.

Ils vous intéresseront peut-être

Une pensée sur “Saint-Émilion : un vignoble mise sur le zéro pesticides de synthèse”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *