Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Portrait – Magali Ardiley, médiatrice d’un bon voisinage

Élevage

Portrait – Nicolas de Boishebert, J’irai couver chez vous

Politique

« Une femme à la tête de la FNSEA, un progrès que je n’imaginais pas dans les années 80 », Édith Cresson

Politique

Pesticides et biodiversité, la Commission européenne veut renforcer son action pour atteindre ses objectifs en 2030

Initiative

« Portrait – Rémi Dumas, chasseur de tête »

SIA2022

Savencia étend ses engagements en faveur du bien-être animal

Le groupe agroalimentaire Savencia fromage et dairy a élaboré une charte pour le bien-être animal afin d’améliorer les conditions de vie dans ses élevages partenaires. Cette charte comprend des objectifs chiffrés en matière d’alimentation, logement, accès à l’extérieur et santé. Explications.

Par Eugénie Bourgeois - Publié le 12/04/2022 à 16:27

Commenter

Partager :

Le bien-être animal, considération grandissante de la part des consommateurs, suscite aussi l’intérêt des groupes agroalimentaires. Savencia fromage et dairy a ainsi élaboré une charte du bien-être animal s’appliquant aux élevages l’approvisionnant en lait, dont les objectifs ont été présentés début février. Pour cette démarche, le groupe s’est appuyé sur l’expertise de l’ONG welfariste CIWF. Afin de se donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés dans la charte, le groupe espère avoir audité 100 % de ses élevages partenaires d’ici à 2025.

DES ENJEUX ALIMENTAIRES

Le premier enjeu figurant dans la charte est « une alimentation de qualité, durable et locale ». Savencia s’engage ainsi à s’assurer de la quantité et qualité de la nourriture des animaux via des chartes de bonnes pratiques et des audits, le recours à une alimentation de qualité spécifique via les filières différenciées (biologique, sans OGM ou en provenance de zone AOP).

DES CONDITIONS DE VIE ADAPTÉES 

Savencia s’intéresse aussi aux conditions de vie des animaux et vise notamment « un logement confortable ». Pour cela, des objectifs chiffrés ont été inscrits : atteindre 100 % des élevages de chèvres proposant un couchage sur litière en 2025, 100 % de vaches laitières disposant d’une place en logette ou une surface minimale de 10 m2 par vache en aire paillée intégrale d’ici à 2030. Mais aussi, éliminer la pratique des vaches à l’attache, ou encore réduire la durée du logement des veaux en cases individuelles à huit semaines maximum. 

Enfin, le groupe espère obtenir « un accès à l’extérieur garanti », en favorisant la pratique du pâturage pour les vaches laitières partout où les conditions climatiques le permettent. Sur ce sujet, l’objectif est de 100 % pour les élevages de brebis dès 2025.

LA SANTÉ DES ANIMAUX AUSSI PRISE EN COMPTE

Dernier enjeu inscrit dans la charte : « une meilleure prise en compte de la santé des animaux ». Pour cela, Savencia espère communiquer sur un usage raisonné des traitements antibiotiques, mais aussi prendre en charge la douleur des jeunes bovins pendant l’ébourgeonnage (suppression des bourgeons de cornes durant les premières semaines de vie), et interdire l’écornage adulte d’ici à 2030. 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.