Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et protection des riverains, la polémique pulvérise des records d’agitation médiatique

Pesticides

Fongicides SDHI, entretien avec Gérard Lasfargues, directeur général délégué du pôle sciences pour l’expertise de l’Anses

Bio

Le bio devrait continuer à progresser, mais reste concentré sur relativement peu de consommateurs

Initiative

Élevage, quand les élèves de lycées agricoles s’adressent à ceux des filières générales

Pesticides

Le maire qui souhaitait limiter les pesticides près des habitations de son village débouté par la justice

Cultures

SIA 2019 – Échappée belle dans les coulisses de l’agriculture sur le stand de l’Odyssée végétale

Devenir ministre du végétal ! C'est ce que propose le « landscape game » de l'Odyssée végétal, sur son stand au Salon de l'Agriculture… à condition de résoudre toutes les énigmes. Un parcours ludique, pour « partager avec le grand public ce qu'est l'agriculture aujourd'hui », explique le président de l'Odyssée végétale, Éric Lainé.

Par Laure Hänggi - Publié le 27/02/2019 à 17:06

Commenter

Partager :

Résoudre une série d’énigmes, dans un temps limité, pour pouvoir devenir ministre du végétal. C’est l’animation inédite proposée par l’Odyssée végétale, au Salon de l’Agriculture (Pavillon 2.2). Un « landscape game », ludique et pédagogique, pour rendre accessible au plus grand nombre toutes les facettes du métier de cultivateur.

Rendre les messages accessibles à tous

« Notre idée était de partager avec le grand public ce qu’est l’agriculture aujourd’hui et les évolutions qu’elle connaît, notamment au sujet du respect de l’environnement », souligne Éric Lainé, président de l’Odyssée végétale. Trois messages forts ont été identifiés par les partenaires de l’Odyssée végétale : l’environnement et le rôle de l’agriculteur dans le maintien de la biodiversité ; l’innovation et la manière dont les nouvelles technologies sont utilisées par le secteur agricole ; et le lien entre les cultures et la diversité des produits qui en sont issues.

Chacun de ces enjeux correspond à une salle, dont il faut sortir en moins de cinq minutes, pour pouvoir accéder à la suivante. Objets à retrouver, décision à prendre sur une exploitation, productions à identifier, l’immersion est totale ! Si vous sortez à temps, vous pourrez enfiler l’écharpe de ministre du végétal, et discuter avec des agriculteurs de votre expérience. À vos chronos !

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *