Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Open Agrifood, une consultation nationale décrypte le lien des enfants avec leur alimentation

Politique

Lancement d’un Varenne agricole sur l’eau et le climat pour accroître la résilience des exploitations

Biodiversité

La stratégie nationale sur la biodiversité en consultation

Labels

La notation Nutriscore serait inadaptée aux produits traditionnels d’Occitanie

Initiative

Sodiaal vous invite à imaginer la coopérative de demain

Sur les réseaux sociaux, les labels n’ont pas la cote

Selon une enquête financée par la chaire In'Faaqt, dédiée aux démarches de qualification en agriculture, les labels sont peu présents dans les publications des influenceurs. Seulement 8 % des posts en font mention. Le plus connu reste le label AB, présent dans 3% des publications.

Par Sabrina Beaudoin - Publié le 06/05/2021 à 11:21

Commenter

Partager :

Photographier son assiette est une vraie tendance. En France, près de 150 000 influenceurs partagent le contenu de leur plat sur les réseaux sociaux. Mais ces derniers font-ils la promotion des labels agricoles et alimentaires sur les réseaux sociaux ? Pour le savoir, près de 3000 posts de 117 de ces personnalités connectées ont été inspectés entre avril et novembre 2020. Le travail a été mené par Cendrine Auguères, enseignante-chercheuse de l’école d’ingénieurs de Purpan (31), avec l’aide de huit étudiants de l’école de Purpan. Cette étude était financée par la chaire In’Faaqt (Innover dans les Filières Agricole et Agroalimentaires, la Qualité et les Territoires). Cette dernière a été créé en février 2020, pour accompagner la transition des entreprises agricoles et agroalimentaires par l’innovation socioéconomique des filières qualité en France.

Moins de 8% des posts mentionnent les labels

Résultat : le panel passé au crible ne semble pas intégrer les codes et marques de références de la qualité alimentaire ainsi que ses signes distinctifs. Selon l’enquête, si les recettes (50%) et le goût des produits (20%) arrivent en tête des publications, seulement 8 % des posts mentionnent les labels. « Le label AB est le plus présent avec un peu plus de 3% des posts, suivi des labels AOP/AOC avec moins de 2% des posts, IGP à moins de 1% et enfin Label Rouge et Bleu Blanc Cœur avec seulement 2 posts chacun clairement précisés », indique un communiqué du 4 mai.

Le relais des marques

« Malgré l’engagement des producteurs et des filières dans les démarches SIQO (Signes d’Identification de la Qualité ou de l’Origine), les labels et la qualité alimentaire n’occupent pas le terrain de l’univers des influenceurs », souligne le communiqué. Les influenceurs jouent pourtant un rôle indéniable ans l’acte d’achat. « 75 % des internautes déclarent avoir acheté un produit après avoir lu un contenu publié par un influenceur ».

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *