Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Restauration collective, Montreuil (93) veut 70 % de bio dans les assiettes

Modes de production

M2i Life Sciences met la chimie au service de la confusion sexuelle

Cultures

La capacité des plantes à se détecter entre elles, une piste agronomique porteuse

Modes de production

Le bio bat des records en 2018

Pesticides

Pour la première fois, un pesticide jugé perturbateur endocrinien est retiré du marché

Surmortalité des abeilles, la perte de biodiversité en cause

Par Campagnes & Environnement - Publié le 20/11/2004 à 00:00

Commenter

Partager :

Le 12 octobre 2004, BASF Agro réunissait, à huis clos, aux côtés d’une quinzaine d’apiculteurs, des chercheurs, des agriculteurs, des semenciers et représentants des filières maïs et tournesol ainsi qu’un agent du Service protection des végétaux pour aborder le thème de la surmortalité des abeilles. Pour les chercheurs présents, c’est la perte de biodiversité qui serait responsable de la surmortalité des abeilles. Des propositions sur la jachère apicole vont être formulées. Des zones pilotes vont aussi être mises en place en 2005.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *