Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Labels

Plus de 8000 exploitations certifiées HVE en 2020

Agro-écologie

Af-Ter, lancement d’un fonds de financement pour l’agroforesterie

Alimentation

Open Agrifood souhaite un ministère de l’Alimentation collectif

Alimentation

Le ministre de l’Agriculture signe une charte de mise en avant des produits frais et locaux

Initiative

Avec Cultivons demain, objectif 1 milliard d’euros pour adapter l’agriculture au changement climatique

Un logiciel pour la fertilisation raisonnée

RegiFert™ est un logiciel de diagnostic et de prescription de la fertilisation au niveau de la parcelle, élaboré par l’INRA (5) en partenariat avec le LDAR(1) de l’Aisne. Il réalise l’interprétation automatique des analyses de terre, et permet de déterminer la fertilisation adaptée(2), en prenant en compte les concepts les plus actuels dans ce domaine, décrits dans un ouvrage récent.(3)

Par Campagnes & Environnement - Publié le 01/11/2004 à 00:00

Commenter

Partager :

Mis en œuvre avec succès depuis trois ans chez plusieurs prestataires d’analyses, le logiciel est disponible dans sa version 2, qui bénéficie d’améliorations pratiques notamment sollicitées par le « Club des utilisateurs ». Il est destiné à tous les agronomes qui exercent une activité de diagnostic, de prescription et de formation dans le domaine de la fertilisation, dans le cadre des laboratoires d’analyses de terre, des organismes de développement, des coopératives ou encore des établissements d’enseignement. /></p>
<p></span></p>
<div align=Un logiciel à la carte

Les agronomes chargés du diagnostic et du conseil de fertilisation sont confrontés à une très grande variété de situations, notamment en matière d’existence, ou non, de références régionales, et de précision des informations fournies par l’analyse de terre. L’intérêt du logiciel RegiFert est de pouvoir s’adapter de façon extrêmement souple à cette diversité de situations. Il sait valoriser toute l’information disponible dans les cas bien renseignés, tout en traitant au mieux les situations moins bien renseignées.

RegiFert est constitué d’un moteur d’interprétation structuré en 10 modules activables individuellement suivant les échantillons. Pour le phosphore, le potassium et le magnésium, le logiciel permet le calcul d’une fertilisation annuelle en confrontant les besoins réels de la culture ou d’une succession de cultures au niveau d’offre du sol estimé par des analyses de sols. Il permet également de diagnostiquer l’opportunité d’un chaulage, évaluer les quantités d’amendement nécessaires et leur modalité de mise en oeuvre. Enfin, pour le bore, le zinc, le cuivre et le manganèse, il diagnostique le risque de malnutrition pour une succession de cultures et donne des conseils pour prévenir ou corriger une toxicité.

Ce projet est supporté par le Groupement d’intérêt scientifique « Fertilisation raisonnée »(4) lancé en juin 2004. Le GIS a pour vocation de développer de nouveaux outils ou d’améliorer des outils existants dans le domaine du raisonnement de la fertilisation en intégrant les derniers acquis de la recherche, et ainsi contribuer au développement d’une agriculture durable.

(1) Laboratoire Départemental d’Analyses et de Recherche de l’Aisne

(2) Diffusion du logiciel sous licence par la société Arcade Conseil (Evreux, 27)

(3) Vient de paraître aux Editions INRA :
« REGIFERT. Interpréter les résultats des analyses de terre »
Pascal Denoroy, Pascal Dubrulle, Christine Villette, Bruno Colomb, coord.
novembre 2004 ˜ 132 p. ˜ 16 x 24 cm
ISBN 2-7380-1168-3
Réf. 01501 – Prix : 35 euros
Collection « Techniques et pratiques »

(4) Les membres fondateurs du GIS sont l’INRA, l’Association de coordination technique agricole (Acta), Arvalis-Institut du végétal, le Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitains (Cetiom), l’Institut technique français de la betterave industrielle (ITB) et le Conseil général de l’Aisne, à travers le Laboratoire départemental d’analyse et de recherche.



Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *