Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

La biodiversité européenne continue de décliner de manière « continue et préoccupante »

Cultures

L’Occitanie avance sur la structuration de la filière légumineuses

Alimentation

Agribalyse souligne les limites de l’impact environnemental de l’alimentation

Modes de production

Ynsect construit la plus grande ferme verticale du monde

Politique

Betterave, les députés valident des dérogations pour les néonicotinoïdes

Bien-être animal

Une application s’attaque aux transports d’animaux par grande chaleur

Selon l’ONG Welfarm, les températures estivales ne permettent pas de respecter la réglementation concernant les transports d’animaux. Elle a lancé, le 3 juillet, une application pour signaler les bétaillères circulant par plus de 30 degrés, pour faire pression sur le Gouvernement.

Par Laure Hänggi - Publié le 09/07/2020 à 15:23

Commenter

Partager :

La question des conditions de transport des animaux est régulièrement mise en avant par les associations de défense des animaux. La réglementation européenne sur les transports indique que les camions effectuant des transports de longue-durée, de plus de 8 heures, doivent maintenir une température maximale de 30°C à l’intérieur de l’habitacle des animaux. Mais, en cas de grosses chaleurs, ces conditions sont très difficiles à respecter. Le ministère de l’Agriculture le reconnaît d’ailleurs sur son site. « Par des conditions climatiques supérieures à 30°C, compte tenu notamment de la chaleur dégagée par les animaux en dépit du déplacement de véhicule, les bétaillères classiques ne permettent pas de maintenir les températures à l’intérieur des compartiments dans la fourchette réglementaire. »

« Une forme de maltraitance »

Dans ce cadre, Welfarm, une ONG qui milite pour une meilleure prise en compte du bien-être des animaux d’élevage, a lancé, le 3 juillet, l’application TruckAlert. L’objectif affichée par l’association est de rendre visibles les nombreux animaux circulant dans des camions, dont les températures intérieures dépassent les limites réglementaires. Elle invite ainsi ceux qui téléchargeraient l’application à signaler les bétaillères circulant malgré des températures caniculaires. « Quand on pense à la souffrance des animaux d’élevage, on pense aux abattoirs ou aux élevages intensifs, mais les entasser durant des heures dans des camions et les transporter sous un soleil de plomb est une forme de maltraitance à part entière, explique Adeline Colonat, chargée de la campagne Transports à Welfarm.

Saisie du Conseil d’Etat

Les utilisateurs recevront une alerte lorsque les températures dépasseront les 30 degrés. Les données récoltées par l’association via l’application doivent témoigner de l’encadrement insuffisant de ces transports. L’été dernier, Didier Guillaume, alors ministre de l’Agriculture, avait pris un arrêté pour limiter les transports l’après-midi durant les épisodes caniculaires. Welfarm a saisi le conseil d’Etat pour demander son annulation, le jugeant insuffisant, et attend une suspension totale des transports d’animaux « dès que les températures annoncées dépassent les 30°C ».

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *