Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides, le Conseil d’État veut des textes plus stricts pour la protection des riverains

Politique

Julien Denormandie acte la fin du broyage des poussins mâles en 2022

Filières

Huiles essentielles, une nouvelle réglementation menace la filière

Alimentation

Planet-score, le nouvel affichage environnemental de l’Itab et des ONG

Bio

Bio, le marché augmente de 10,4 % en 2020

Recyclage

Une nouvelle assise pour le recyclage des plastiques agricoles

Neuf établissements de formation agricole son équipés, depuis avril 2021, de bancs bien particuliers. Ces derniers sont conçus à partir de plastique usagé collecté sur des exploitions agricoles, et recyclé pour l'occasion.

Par Eloi Pailloux - Publié le 24/06/2021 à 13:01

Commenter

Partager :

En matière de recyclage des plastiques usagers, l’agriculture française est particulièrement performante. Cette « filière dans la filière » est structurée notamment par la société Adivalor, acronyme de « Agriculteurs, Distributeurs, Industriels pour la VALORisation des déchets agricoles ». La dynamique engagée prend plusieurs formes… et récemment, celle d’un banc de cour d’école !

Deuxième vie pour les films plastique agricoles

Depuis le mois d’avril 2021, neuf établissements scolaires profitent ainsi de bancs, pour leurs extérieurs, conçus à partir de films agricoles recyclés. Dans les champs, ces films servent notamment à couvrir le sol, en vue d’empêcher les mauvaises herbe de pousser entre les plantes. Après utilisation, ils représentent un volume de plastique non négligeable. Une deuxième vie est donc désormais prévue pour cette matière.

Banc en plastique recyclé
Copyright Adivalor

Pour l’anecdote, il s’agit quelque part d’un recyclage « en circuit court », car les onze bancs conçus à ce jour bénéficient à des établissements… agricoles ! Adivalor travaille en effet depuis trois ans, avec le Cneap, Conseil national de l’enseignement agricole privé. Si l’objectif est d’accompagner les apprenants et futurs exploitants dans la gestion des déchets agricoles, les deux partenaires ont tenu à marquer ce clin d’œil illustrant leur collaboration.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *