Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Educ’Agrifood, lancement d’une consultation nationale sur l’éducation à l’alimentation

Bio

Malgré la crise sanitaire, les consommateurs de bio toujours au rendez-vous

Politique

Le Conseil d’Etat juge « illégal » l’étiquetage de l’origine du lait

Labels

Zéro résidu de pesticides, des ventes en hausse en 2020

Initiative

Un tour de France en tracteur pour rencontrer les « agri’novateurs »

Une plateforme de réalité virtuelle pour sensibiliser à la préservation des pollinisateurs

Par Laure Hänggi - Publié le 25/03/2021 à 17:49

Commenter

Partager :

En 2050, une série de crises écologiques a entraîné la quasi-disparition des insectes pollinisateurs. Seul espoir : une ferme offrant refuge à ces insectes et sensibilisant les visiteurs à l’enjeu de leur survie. Voilà le scénario de Pollinator Park, une plateforme de réalité virtuelle créée par la Commission européenne avec le soutien du Centre pour la biodiversité Naturalis, le Musée des sciences naturelles de Barcelone et l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique. « Pollinator Park nous montre que l’avenir de l’agriculture dépend des pollinisateurs. Sans pollinisateurs ni biodiversité en général, l’agriculture telle que nous la connaissons aujourd’hui ne sera plus qu’un lointain souvenir », déclare Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’agriculture, à l’occasion du lancement de la plateforme, le 23 mars.

L’outil, également disponible sous forme de version web, invite à s’informer sur les pollinisateurs, à s’essayer à la pollinisation, à faire leurs courses dans un monde privé de pollinisateurs et à découvrir comment contribuer à empêcher que cet avenir devienne réalité. Pollinator Park, qui s’adresse notamment aux plus jeunes, est adapté pour être diffusé dans les musées, lors de manifestations et auprès des établissements d’enseignement.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *