Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Labels

Plus de 8000 exploitations certifiées HVE en 2020

Agro-écologie

Af-Ter, lancement d’un fonds de financement pour l’agroforesterie

Alimentation

Open Agrifood souhaite un ministère de l’Alimentation collectif

Alimentation

Le ministre de l’Agriculture signe une charte de mise en avant des produits frais et locaux

Initiative

Avec Cultivons demain, objectif 1 milliard d’euros pour adapter l’agriculture au changement climatique

Bio

Viandes bio, les Français en redemandent

Les résultats de la sixième édition de l’étude sur la consommation de viandes bio, réalisée par l’Ifop pour Interbev, ont été dévoilés début novembre. Celle-ci est stable par rapport à 2019, avec 72 % des Français déclarant en consommer au moins de manière occasionnelle. Le bien-être animal et la protection de l'environnement font partie des critères associés à la viande bio par les consommateurs.

Par Fabien Macé - Publié le 17/11/2020 à 09:46

Commenter

Partager :

Si la production de viande bio continue de progresser, la consommation de ces produits semble connaître une tendance similaire.  C’est ce qu’indique la sixième édition d’un sondage réalisé pour l’interprofession des viandes et du bétail Interbev, et dont les résultats ont été présentés au début du mois de novembre 2020. Le constat est clair : les français restent fidèles à la viande bio en 2020. 72% des sondés affirment consommer de la viande bio au moins de manière occasionnelle. C’est autant qu’en 2019, mais 13 points de plus qu’en 2015.  Par ailleurs, 23 % déclarent consommer de la viande bio dès qu’ils en trouvent (+ 7 points par rapport à 2015). Les plus de cinquante ans et les catégories socioprofessionnelles supérieures dominent le panel.

La qualité et le bien-être des animaux plébiscités

Interrogés sur ce qu’ils associent à la viande bio, les Français ont cité la qualité (23 %), le bien-être animal (20 %) ou la protection de l’environnement (11 %). Ainsi, pour trois-quarts des sondés, la viande bio est produite dans des conditions respectueuses de l’environnement (78 %) et du bien-être animal (74 %).

Une offre insuffisante en RHD

En ce qui concerne les canaux de distribution, les grandes et moyennes surfaces demeurent le premier lieu d’achat, à 56 %. Viennent ensuite les magasins spécialisés (14,7 %), les boucheries artisanales (12,2 %), la vente direct (9,3 %) et la restauration hors-domicile (7,6 %). L’offre dans ce dernier secteur demeure néanmoins insuffisante pour les consommateurs : 61 % d’entre eux jugent qu’il n’est pas très facile d’y trouver de la viande bio, alors que 46 % privilégieraient un restaurant qui en propose, quitte à payer plus cher.

La production de viande bio reste portée par la filière bovine, dont le chiffre d’affaires est de 401 M€, en progression de 8 %. Toutes les autres productions continuent néanmoins de progresser, notamment l’élevage porcin, en hausse de 31 % (143 M€).

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *