Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Quand la Route du Rhum met en lumière le lin et des abeilles

Bioéconomie

Une coopérative teste un biocarburant issu des effluents d’abattoir

Initiative

Portrait – Benjamin Foudral, conservateur agricole

Energie

Le ciel se dégage pour l’agrivoltaïsme

Alimentation

JO 2024, la France veut une alimentation locale et durable

Économie

Vladimir Poutine s’en prend à l’appellation Champagne

Le 2 juillet, le Président russe, Vladimir Poutine, a signé une loi réservant l’appellation « champagne » aux vins russes, en Russie.

Par Laure Hänggi - Publié le 05/07/2021 à 17:15

Commenter

Partager :

La décision ne va pas plaire à tout le monde ! Le 2 juillet, le Président russe, Vladimir Poutine, a signé une loi réservant l’appellation « champagne » aux vins russes, en Russie. Quid du véritable champagne français ? Il sera désormais relégué au rang de « vin pétillant ». Une sacré régression pour le champagne qui ne peut en France, porter ce nom que s’il est produit dans la région du même nom. Alors que la Russie occupait la 15ème place en ce qui concerne les exportations françaises, le groupe LVMH a annoncé, en réponse à cette loi, qu’il suspendrait ses ventes vers le pays. Cette décision est temporaire, et durera jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé avec la Russie.

Les réactions n’attendent pas

Le 6 juillet, la FNSEA a annoncé qu’elle condamnait fermement cette décision qui, pour elle, « porte une atteinte grave au travail des acteurs champenois, mais aussi à un long processus de défense de cette appellation». Le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a également annoncé le 7 juillet que la nouvelle loi russe allait être étudiée par le Gouvernement, et que, en cas de violation des règles de l’OMC, des poursuites pourraient être lancées contre Moscou.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.