Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides et biodiversité, la Commission européenne veut renforcer son action pour atteindre ses objectifs en 2030

Initiative

« Portrait – Rémi Dumas, chasseur de tête »

Alimentation

Les chèques alimentaires peuvent-ils conjuguer pouvoir d’achat et made in France ?

Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Non car

L’agriculture et l’alimentation représentent-elles une part croissante des émissions mondiales de carbone ?

Entre 1990 et 2015, la part relative des émissions de carbone liées à l'agriculture, par rapport aux émissions totales au niveau mondial, a reculé de 10 %. La nouvelle base de données du Centre commun de recherche de l'Union européenne (JRC) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) situe les émissions du secteur à 18 gigatonnes équivalent carbone en 2015.

Par Eloi Pailloux - Publié le 16/06/2021 à 09:45

Commenter

Partager :

Edgar, pour Emissions Database for Global Atmospheric Research. C’est le petit nom de la nouvelle base de données sur les émissions de gaz à effet de serre alimentaires mondiales co-construite par les équipes du Centre commun de recherche de l’Union européenne (JRC) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Elle permet l’analyse des tendances enregistrées en la matière entre 1990 et 2015. Le changement d’affectation des terres (par exemple, les émissions dues à la suppression d’une forêt au profit de l’agriculture, ou pour remplacer des prairies d’élevage par une culture), la phase de production agricole en soi, mais aussi le transport, la transformation, l’emballage et la distribution des aliments, sont pris en compte.

10 % d’émissions en moins entre 1990 et 2015

L’un des enseignements à tirer de cette base est la baisse de la part de ces émissions cumulées dans les filières agroalimentaires, en décroissance entre 1990 et 2015. En effet, les quelque 18 gigatonnes d’équivalent CO2 émises par le secteur en 2015 représentent 34 % de l’ensemble des émissions mondiales cette année là, soit 10 % de moins qu’en 1990. Dans le détail, 39 % de ces 18 Gt équivalent carbone sont liés à la production agricole elle-même, 32 % au changement d’usage des terres associé et 29 % à la transformation, à la distribution, à la consommation et à la fin de vie des produits. 


Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.