Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et protection des riverains, la polémique pulvérise des records d’agitation médiatique

Pesticides

Fongicides SDHI, entretien avec Gérard Lasfargues, directeur général délégué du pôle sciences pour l’expertise de l’Anses

Bio

Le bio devrait continuer à progresser, mais reste concentré sur relativement peu de consommateurs

Initiative

Élevage, quand les élèves de lycées agricoles s’adressent à ceux des filières générales

Pesticides

Le maire qui souhaitait limiter les pesticides près des habitations de son village débouté par la justice

1 à 500 Rapport de productivité entre l’agriculture la plus extensive et la plus intensive

Par tdanzo - Publié le 19/03/2013 à 00:00

Commenter

Partager :

A l’aube du XXIe siècle, le rapport de productivité entre le système de culture le moins performant et le plus performant était de 1 à 500. Ce rapport était de 1 à 10 au début du XXe siècle et était  passé de 1 à 30 dans les années 50.

 

Ce rapport est calculé en kilogrammes d'équivalent-céréales (quantité de céréales ayant la même valeur calorique que l'ensemble des denrées considérées), et représente le rapport entre le rendement à l’hectare de la surface maximale cultivable par un travailleur, déduction faite de la quantité nécessaire à la semence, des pertes et de la quantité de grain représentant le coût des intrants et l’amortissement du matériel.

Source : L'impact économique et social de la modernisation agricole - FAO

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *