Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Lait : quand le revenu de l’éleveur s’affiche sur la brique

Cultures

SIA 2018 : des animations bien huilées pour le stand Terres OléoPro

Biodiversité

L’ombre de Batman plane sur les ravageurs du vignoble ardéchois

Initiative

SIA 2018 : MiiMosa, Airbnb et Bienvenue à la ferme soutiennent l’agritourisme

Biodiversité

La biodiversité, c’est aussi dans les étables et les silos

L'association Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF) lance une campagne de communication : #CultivonsLaBiodiversité. L'idée : sensibiliser à la disparition d'espèces végétales et de races animales en agriculture.

Par Eloi Pailloux - Publié le 08/02/2018 à 18:16

Commenter

Partager :

Papillons, insectes ou fleurs en voie de disparition sont les icônes habituelles des défenseurs de la biodiversité. La vache « Bleue de Bazougères » ou le sésame sont pourtant dans la même situation… « La diversité doit également être préservée au sein de l’agriculture », avertit l’association Agronomes et vétérinaires sans frontières (AVSF). Alors que près de 100 races d’animaux de ferme ont disparu entre 2000 et 2014, selon la FAO, les trois quarts de l’alimentation mondiale dépendrait de seulement douze plantes et cinq espèces animales.

Une campagne de sensibilisation

La prise de conscience est en cours. En France, le Prix national de l’agrobiodiversité animale, qui rendra son verdict au Salon de l’agriculture compte un nombre croissant de projets de sauvegarde de races d’élevage. Pour aller plus loin, AVSF lance une campagne pour sensibiliser le public à ce sujet : #CultivonsLaBiodiversité. L’association agit notamment au Pérou pour préserver et valoriser les innombrables variétés de pommes de terre, au Sénégal en améliorant les performances de races de vaches locales ou encore au Guatemala en organisant des « concours de biodiversité ».

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *