Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Cultures

Maïs OGM : une étude de l’Inra contredit les travaux de Séralini

Initiative

Le tribunal des générations futures juge l’agriculture indispensable à l’avenir de la France

Alimentation

Les protéines végétales plébiscitées… mais encore derrière les protéines animales

Modes de production

Le système alimentaire français, une nouvelle fois champion de la durabilité

biodiversite

150 nouvelles variétés de légumes en plus chaque année

Sur quelle diversité de variétés les producteurs de légumes peuvent-ils s'appuyer ? Alors que l'enseigne Carrefour lance une campagne pour déplorer un choix restreint, le Groupement national interprofessionnel des semences et plants rappelle que 150 nouvelles variétés de légumes sont disponibles chaque année.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 20/09/2017 à 15:37

Commenter

Partager :

Plus de 150 nouvelles variétés viennent enrichir la diversité des légumes disponibles en France chaque année. Ce qui porte à 32 000 le nombre total de variétés, contre seulement 500 en 1971. Le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis) décrit les objectifs des sélectionneurs :

Relancer la production de variétés anciennes

Une manière de répondre à la pétition « Marché interdit » lancée par Carrefour. L’enseigne fait campagne pour que le consommateur ait davantage de choix devant les étals, déplorant que certaines variétés soient « interdites par la loi ». Le Gnis rappelle ainsi qu’une diversité existe bel et bien, et que les distributeurs sont loin de l’exploiter.

Le Gnis précise enfin que les sélectionneurs, publics et privés, sont impliqués dans la conservation des variétés anciennes quand elles sont abandonnées de la grande distribution. Une impulsion est même donnée pour remettre en production certaines de ces variétés anciennes. Près de 350 variétés, pour 37 légumes, sont concernés par cette initiative à ce jour.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *