Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

Open agrifood 2017 : l’avenir de l’alimentation française en débat

Modes de production

Mutualiser le matériel agricole, une pratique gagnant-gagnant

Bio

Aides aux agriculteurs bio : nouveau rebond politique

Concours

Innov’agro : les étudiants à la recherche des services agricoles pour demain

Élevage

Un lait sans OGM, avec des garanties de bien-être animal, de pâturage… et de prix

La collecte du lait Via Lacta a débuté début octobre 2017. Sa recette : pas d'OGM et une garantie de bien-être animal, de pâturage et un prix minimum pour les éleveurs.

Par Eloi Pailloux - Publié le 18/10/2017 à 16:43

Commenter

Partager :

Ingredia, filiale du groupe coopératif Prospérité Fermière, s’allie avec WWF pour lancer Via Lacta, un lait « éco-responsable sans OGM ». Dont la collecte est opérationnelle depuis le 1er octobre 2017. « Après six mois de conversion, notre lait est officiellement sans OGM, annonce Sandrine Delory, directrice générale du groupe Prospérité Fermière. Sont également incluses des notions bien-être animal, avec élevage sur paille obligatoire en hiver, et de pâturage. » Soit, dans le détail, une surface minimale de 15 ares pour chaque vache, pendant 170 jours.

Cent agriculteurs investis à ce jour

En termes économiques, cette filière assure aux éleveurs un prix du lait garanti de 300 €, plus 15 € de primes, pour 1000 litres. Cent adhérents éleveurs sont à ce jour engagés dans cette démarche Via Lacta, pour une collecte de 30 millions de litres de lait par an.

L’ONG WWF France, engagée pour trois ans aux côtés d’Ingredia, apporte son expertise scientifique sur le cahier des charges élaboré avec les éleveurs.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *