Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Initiative

Quand la Route du Rhum met en lumière le lin et des abeilles

Bioéconomie

Une coopérative teste un biocarburant issu des effluents d’abattoir

Initiative

Portrait – Benjamin Foudral, conservateur agricole

Energie

Le ciel se dégage pour l’agrivoltaïsme

Alimentation

JO 2024, la France veut une alimentation locale et durable

Abeilles

2022, nouvelle année difficile pour l’apiculture

Par Eloi Pailloux - Publié le 17/11/2022 à 18:27

Commenter

Partager :

« La récolte de miel s’élève entre 12 et 14 000 tonnes, supérieure à celle de 2021, mais très inférieure à celle de 2020. » C’est l’évaluation proposée par l’Union nationale de l’apiculture française, suite à la campagne 2022. Le syndicat la qualifie de « très compliquée », le bilan étant très légèrement adouci par un printemps favorable, mais plombé par un été très sec. « Jamais les récoltes n’ont été aussi hétéroclites avec des grandes zones où la production a été plus que médiocre et d’autres ou les apiculteurs ont réussi de belles miellées », détaille encore un communiqué publié en octobre.

Plus récemment, le 2 novembre, le Réseau biodiversité pour les abeilles (RBA) évoque une « crise persistante » et appelle à un électrochoc : « Le financement public de la recherche apicole doit être fléché vers les vrais problèmes […] : l’influence de l’alimentation, la connaissance des maladies, virus et parasites et les moyens de lutte efficaces. » RBA s’inquiète, aussi, de la mutation du virus DWV-A, plus connu sous le nom de maladie des ailes déformées.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.