Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Politique

Pesticides et biodiversité, la Commission européenne veut renforcer son action pour atteindre ses objectifs en 2030

Initiative

« Portrait – Rémi Dumas, chasseur de tête »

Alimentation

Les chèques alimentaires peuvent-ils conjuguer pouvoir d’achat et made in France ?

Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Abeilles

Bee Friendly et Bee Guard s’associent pour la protection des abeilles

Un nouveau partenariat entre deux acteurs du monde apicole sera officialisé le 2 mars, à l’occasion du Salon de l’agriculture. Bee Friendly, label porté par les agriculteurs dont les pratiques respectent les pollinisateurs, et Bee Guard, start-up proposant des outils connectés pour l’apiculture, vont collaborer.

Par Eugénie Bourgeois - Publié le 01/03/2022 à 18:30

Commenter

Partager :

Bee Friendly est un label européen porté par des agriculteurs engagés à améliorer leurs pratiques agronomiques et paysagères, afin d’obtenir un environnement favorable aux pollinisateurs sur leurs exploitations. Dans un communiqué daté du 24 février, ce label annonce s’associer à Bee Guard, une start-up proposant des technologies pour l’apiculture : ruches connectées, capteurs… Ces outils permettent de suivre l’état de santé et de développement des colonies d’abeilles domestiques. Le partenariat sera formalisé le 2 mars, sur le Salon de l’agriculture.

UNE COLLABORATION PORTEUSE D’ESPOIRS

L’objectif de cette collaboration est de mesurer l’impact des pratiques agricoles sur les abeilles tout au long de l’année, afin d’évaluer et guider le changement de ces pratiques. Bee Friendly et BeeGuard souhaitent travailler ensemble pour intégrer les technologies de monitoring de l’activité et de la santé des abeilles de ruches témoins présentes sur des exploitations agricoles.

« Ce qui nous intéresse dans ces nouvelles technologies, c’est de pouvoir mesurer en temps réel l’effet des pratiques des agriculteurs sur les abeilles et d’orienter nos programmes d’accompagnement sur la biodiversité et les pratiques phytosanitaires en fonction de ce que l’on va observer », explique Amélie Bajolet, présidente du label Bee Friendly. Christian Lubat, président de BeeGuard, ajoute que « le partenariat est gagnant-gagnant, car déployer nos outils dans les projets de Bee Friendly va permettre d’améliorer notre technologie au service des agriculteurs, afin d’aider le monde agricole à réussir sa transition écologique. »

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.