Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Des chèvres et des moutons de l’autre côté de la glissière de sécurité

Par Eloi Pailloux - Publié le 01/08/2019 à 16:51

Commenter

Partager :

De l’autoroute à l’autobroute, il n’y a qu’un pas. Depuis le début de cet été 2019, les automobilistes de l’A430 dans le sens Chambéry-Albertville, peuvent observer les nouveaux agents d’entretien de certains accotements. C’est la centaine de chèvres et des moutons d’un agriculteur de la région qui pâturent 5 km de talus découpés en tronçons de 500 à 600 mètres. Un partenariat a été noué avec cet éleveur dont la ferme se situe à 200 mètres de l’autoroute, et qui « gagne » là des pâtures supplémentaires. Pour Area, qui exploite l’A430, l’intérêt est multiple : économie du carburant qui devrait être utilisé par les engins mécaniques et gain de temps pour la gestion de talus pentus, difficiles à entretenir de manière classique.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *