Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Peste porcine africaine : pour préserver ses élevages, la France ferme ses frontières… aux sangliers

Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

Élevage

Des œufs issus d’élevages où les poules ne sont pas abattues

L'entreprise d'œufs Poulehouse commence la vente de ses œufs à échelle nationale, grâce au distributeur Biocoop. Ces œufs sont issus d'élevages qui s'engagent à laisser vivre les poules pondeuses toutes leurs vies.

Par Vincent Dufau - Publié le 07/09/2017 à 18:58

Commenter

Partager :

Le réseau de magasins bio français Biocoop distribuera dorénavant à échelle nationale les œufs de l’entreprise Poulehouse. Leur particularité ? Ces œufs se veulent éthiques. Vendus 6 € les six, ils garantissent une meilleure rémunération aux éleveurs.

Une maison de retraite pour poules

Mais ces œufs sont aussi plus respectueux des animaux. Alors qu’elles peuvent vivre jusqu’à dix ans, les poules pondeuses sont généralement réformées vers 18 mois dans tous les modes d’élevages. Autrement dit : abattues, pour que leur viande soit vendue.

Les éleveurs investis dans la démarche s’engagent à ne pas tuer leurs poules, mais à les envoyer au refuge La Maison des Poules, une association qui possède une ferme biologique dans le Limousin. 16 ha de terrain y attendent les poules « à la retraite ».

 

 

Ils vous intéresseront peut-être

2 réponses sur “Des œufs issus d’élevages où les poules ne sont pas abattues”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *