Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Élevage

Peste porcine africaine : pour préserver ses élevages, la France ferme ses frontières… aux sangliers

Politique

Pesticides et ZNT, le monde agricole insatisfait menace de représailles contre… les stations d’épuration

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

Rétrospective

2019, une année d’actualité agricole sur notre site

Politique

Pesticides, insatisfaction générale sur les « zones de non traitement » fixées par le gouvernement

La justice a tranché : il n’y a qu’un type de banane bio

Par Campagnes & Environnement - Publié le 07/03/2017 à 00:00

Commenter

Partager :

C’est la fin des bananes « plus bio que bio ». L’Agence bio avait demandé à la justice de prendre une décision quant à ce slogan publicitaire de l’Ugpban*, qu’elle jugeait abusive. La banane de Martinique ou Guadeloupe n’aurait, selon eux, aucune raison d’être plus bio que les autres bananes certifiées. La justice a donnée raison à l’Agence bio le 2 mars, demandant à l’Ugpban de stopper leur campagne de communication.

Cette campagne visait à dénoncer le système d’équivalences permettant, d’après eux, à des produits arrivant de pays hors Union européenne d’avoir une équivalence bio « sans respecter les mêmes contraintes » que les produits bio issus de l’espace communautaire.

*Ugpban : Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique.

 

 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *