Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Pesticides et riverains, le Conseil d’État refuse d’annuler l’arrêté du gouvernement en urgence

Initiative

Bien-être animal, de plus en plus d’acteurs s’investissent dans un système d’étiquetage

Labels

La génération Y veut des aliments qui ont du sens, sans plébisciter le bio

Élevage

Guillaume annonce la fin de la castration des porcelets et du broyage des poussins pour 2021

Pesticides

Derrière la hausse des ventes de pesticides en 2018, plusieurs explications et tendances

La Résonance magnétique nucléaire contre la fraude en apiculture

Famille Michaud Apiculteur est la première entreprise du secteur apicole à s'équiper de la technologie en RMN (Résonance magnétique nucléaire). Objectif : perfectionner le contrôle qualité et garantir à ses consommateurs un miel 100% pur et naturel.

Par Campagnes & Environnement - Publié le 04/02/2016 à 00:00

Commenter

Partager :

 class=
Famille Michaud, apiculteurs depuis 1920

Les principales fraudes en apiculture consistent à ajouter des sucres exogènes ou tromper sur l'origine botanique ou géographique du produit. La technologie Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) fournit rapidement une quantité importante d'informations permettant de détecter simultanément ces fraudes. Elle dévoile également diverses anomalies, comme le chauffage excessif ou la fermentation du miel. Déjà utilisée dans le secteur du vin, la RMN améliore donc grandement les techniques d'analyse en apiculture.

Grand producteur de miel, Famille Michaud Apiculteurs s'est équipé de cette technologie. « Nous n'avons pas le droit à l'erreur, nous avons une responsabilité vis-à-vis du consommateur », déclare Vincent Michaud, président-directeur général de l'entreprise.  Famille Michaud Apiculteurs compte analyser plus de 20 000 échantillons de miel pour constituer une base de données mondiale RMN.
 

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *