Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un déploiement positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

Modes de production

Le bio bat des records en 2018

Le cap des deux millions d'hectares en surface en bio est franchi, selon les chiffres dévoilés par l'Agence bio le 4 juin. Toutes les régions et tous les maillons de la filière bénéficient de la tendance haussière.

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 06/06/2019 à 14:04

Commenter

Partager :

L’Agence bio a dévoilé le 4 juin 2019 des chiffres records sur l’année 2018. Le bio représente désormais 7,5 % de la SAU, contre 6,5 % en 2017. Le cap des deux millions d’hectares est franchi, en hausse de 17 % sur un an. 61 768 opérateurs sont engagés dans la bio dont 41 623 producteurs (+ 13 %), 16 651 transformateurs (+ 12 %), 7 114 distributeurs (+ 41 %) et 545 importateurs (+ 30 %).Des chiffres tirés cette année par les productions céréalières (+ 31 %), les légumes (+ 24 %), les fruits (+ 20 %) et la vigne (+ 20 %).

Sur l’élevage, les effectifs de poules pondeuses progressent de 31,3 % : elles représentent 13,3 % du cheptel. La hausse s’établit à 20 % pour les truies pour atteindre 1,3 % du secteur. Les poulets de chair connaissent une croissance plus faible : + 13,6 % et 1,6 % du total. La part du cheptel des brebis bio s’élève à 10,8 % (+ 20 %) et 6,2 % pour les vaches laitières (+ 14 %).

La moitié des achats en grande distribution

Côté économique, les données suivent la même tendance haussière. Le marché a progressé de 15 % pour atteindre 9,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La grande distribution se taille la part du lion avec 49 % des achats des ménages. Les ventes en magasins spécialisés augmentent également, de 7,7 %, mais avec une part de marché en baisse de 2 %, à 34 %. La vente directe conserve ses 12 % du marché avec une croissance de 12,8 %. Le secteur affiche 18 714 nouveaux emplois en 2018, soit 14 % du total agricole et 155 347 emplois directs.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *