Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le gouvernement veut impulser un nouvel élan pour son site « Sortir du glyphosate »

Initiative

Quand le don de denrées agricoles prend l’aspiration du Tour de France

Politique

Désaccord majeur des filières agricoles françaises sur le Mercosur

Bio

Un menu bio nécessite moins de surfaces agricoles, d’énergie et émet moins de gaz à effet de serre (étude)

Cultures

La lavande a pratiquement doublé ses surfaces françaises en dix ans

Modes de production

Le bio bat des records en 2018

Le cap des deux millions d'hectares en surface en bio est franchi, selon les chiffres dévoilés par l'Agence bio le 4 juin. Toutes les régions et tous les maillons de la filière bénéficient de la tendance haussière.

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 06/06/2019 à 14:04

Commenter

Partager :

L’Agence bio a dévoilé le 4 juin 2019 des chiffres records sur l’année 2018. Le bio représente désormais 7,5 % de la SAU, contre 6,5 % en 2017. Le cap des deux millions d’hectares est franchi, en hausse de 17 % sur un an. 61 768 opérateurs sont engagés dans la bio dont 41 623 producteurs (+ 13 %), 16 651 transformateurs (+ 12 %), 7 114 distributeurs (+ 41 %) et 545 importateurs (+ 30 %).Des chiffres tirés cette année par les productions céréalières (+ 31 %), les légumes (+ 24 %), les fruits (+ 20 %) et la vigne (+ 20 %).

Sur l’élevage, les effectifs de poules pondeuses progressent de 31,3 % : elles représentent 13,3 % du cheptel. La hausse s’établit à 20 % pour les truies pour atteindre 1,3 % du secteur. Les poulets de chair connaissent une croissance plus faible : + 13,6 % et 1,6 % du total. La part du cheptel des brebis bio s’élève à 10,8 % (+ 20 %) et 6,2 % pour les vaches laitières (+ 14 %).

La moitié des achats en grande distribution

Côté économique, les données suivent la même tendance haussière. Le marché a progressé de 15 % pour atteindre 9,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La grande distribution se taille la part du lion avec 49 % des achats des ménages. Les ventes en magasins spécialisés augmentent également, de 7,7 %, mais avec une part de marché en baisse de 2 %, à 34 %. La vente directe conserve ses 12 % du marché avec une croissance de 12,8 %. Le secteur affiche 18 714 nouveaux emplois en 2018, soit 14 % du total agricole et 155 347 emplois directs.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *