Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Modes de production

M2i Life Sciences met la chimie au service de la confusion sexuelle

Cultures

La capacité des plantes à se détecter entre elles, une piste agronomique porteuse

Modes de production

Le bio bat des records en 2018

Pesticides

Pour la première fois, un pesticide jugé perturbateur endocrinien est retiré du marché

Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Le changement de modèle agricole, au cœur du grand débat sur la transition écologique

Trois mois après le lancement du grand débat national, le Premier ministre Édouard Philippe a présenté, le 8 avril, un premier bilan de l'initiative. La transition écologique était l'un des quatre thèmes identifiés. Les citoyens ont exprimé leur souhait d'un modèle agricole plus durable.

Par Laure Hänggi - Publié le 10/04/2019 à 11:49

Commenter

Partager :

Lancé en début d’année suite au mouvement des gilets jaunes, le grand débat national a permis l’organisation d’une grande consultation citoyenne. Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté, le 8 avril, un premier bilan des contributions recueillies dans ce cadre. Et notamment en ce qui concerne la question de la transition écologique, un des quatre grands thèmes sur lesquels portait la consultation. Plus de 400 000 personnes ont soumis leur avis sur cet enjeu, entre le 22 janvier et le 18 mars 2019, pour près de 2 millions de participants à l’ensemble de la consultation.

Un autre modèle agricole pour préserver la biodiversité

Invités à identifier le « problème concret le plus important dans le domaine de l’environnement », les répondants ont cité en premier lieu « les dérèglements climatiques » (29 %) et « la biodiversité et la disparition de certaines espèces (22 %) ». Le volet « autres réponses » atteignant également les 29 %. Les participants pouvaient également proposer des idées d’actions. En ce qui concerne les menaces pesant sur la biodiversité, une des préoccupations principales, les contributions concernent en priorité l’agriculture : « la réduction de l’utilisation des pesticides » pour 26,1 %, et « un changement du modèle agricole, pour 21,5 % ».

« Le chapitre sur lequel l’agriculture a été la plus questionnée est celui de la transition écologique, a reconnu la présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert, suite à cette première restitution. Cette dernière a néanmoins regretté que « beaucoup de démarches que nous menons déjà sont insuffisamment connues ».

Réactions de @ChLambert_FNSEA suite à la restitution du #GrandDebatNational VOir le format + long sur Youtube 👉 https://t.co/HP33dxO7Xi pic.twitter.com/k2Wce40rz1

— La FNSEA (@FNSEA) 8 avril 2019

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *