Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

Érosion de la biodiversité, le WWF alerte (encore) sur la destruction des habitats

Réglementation

Directives nitrates, donnez votre avis !

Politique

L’agriculture reçoit 1,2 Mrd € dans le Plan de relance

Politique

Pac, 400 organisations européennes demandent des « changements radicaux

Cultures

Des premières moissons en demi-teinte

Coronavirus

Le confinement aurait poussé les Français vers des aliments plus responsables

La pandémie de Coronavirus a-t-elle changé les habitudes alimentaires des Français ? L’ONG de commerce équitable Max Havelaar a demandé à l’institut de sondage OpinionWay d’interroger les consommateurs sur leurs actes d’achat pendant cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Les résultats sur l’achat de produits responsables et sur les intentions pour l’après-confinement rassurent l’association.

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 14/05/2020 à 11:40

Commenter

Partager :

© Faitrade International Camilo Perez

Alors que la France sort du juste du confinement, celui-ci a-t-il changé les habitudes alimentaires ?  L’ONG Max Havelaar a souhaité connaître les tendances de consommation alimentaire liées à la période de crise sanitaire. Elle a donné la parole aux citoyens dans un sondage mené par OpinionWay. Les résultats ont été publiés le 5 mai. «Nous avons, comme en 2018, connu une croissance exceptionnelle du marché du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar en 2019. On pouvait craindre que cette dynamique soit stoppée par la crise, il n’en est rien semble-il », se réjouit Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar.

Des agriculteurs pas assez payés

Que révèlent les résultats ? Si 35 % des Français affirment choisir selon la disponibilité, les deux-tiers ont privilégié des produits responsables à l’occasion du confinement : des produits locaux ou de leur région (45 %), made in France (39 %), bio (29 %), sans emballages ou avec des emballages limités (15 %), à la fois bio et commerce équitable (14 %), ou juste issus du commerce équitable (10 %).

Par ailleurs, 12 % des Français ont acheté moins de sucre et près d’un quart moins de viande qu’avant. « Ce confinement constitue une occasion de repenser certaines habitudes d’achat », analyse Max Havelaar. Qui se rassure : l’étude révèle qu’une quasi-totalité de Français consomme plus ou autant qu’avant les produits phares de la filière équitable, soit le chocolat (88 %), le café (89 %), la banane (82 %) et le thé (80 %). Enfin, deux tiers des Français considèrent que les agriculteurs ne sont pas suffisamment rémunérés.

Repenser les habitudes d’achats

Reste à savoir si ces bons gestes perdureront après le confinement. Les Français en sont, pour l’heure, persuadés : 80 % des sondés estiment qu’ils privilégieront une consommation responsable avec une attention portée sur les achats alimentaires qui permettent une juste rémunération des agriculteurs (82 %), qui respectent les conditions de travail dignes pour les travailleurs agricoles (82 %), qui apportent une meilleure qualité nutritionnelle (81 %) et qui sont respectueux de l’environnement (81 %).

Les femmes (74 %), les 18-24 ans (73 %), les 50-64 ans (73 %), et les habitants de communes rurales (74 %) sont particulièrement convaincus de la nécessité de repenser les modes de consommation pour les rendre plus responsables.

Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1092 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les personnes ont été interrogées par questionnaire en ligne les 14 et 15 avril 2020.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *