Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Alimentation

En dépassant les 2 milliards d’euros de vente, le commerce équitable franchit un cap inédit en France

Élevage

Réchauffement climatique, la poule déploie ses allèles

Modes de production

Avec l’agroforesterie, La Poste se veut facteur de durabilité

Cultures

La hausse des prix des graines de moutarde pique les industriels du secteur

Bien-être animal

Présidentielle 2022, la sensibilité des candidats à la condition animale passée au crible

Le One Planet Summit mise sur l’agroécologie dans le Sahel

Par Stéphanie Ayrault - Publié le 14/01/2021 à 11:37

Commenter

Partager :

Le premier One planet summit consacré à la biodiversité était organisé par la France le 11 janvier. L’évènement a permis de lancer une série de rendez-vous pour aboutir, à la fin de l’année, à l’adoption d’une feuille de route pour la protection des écosystèmes lors de la COP15 . L’agroécologie était l’un des thèmes majeurs abordés lors de cette journée. Les actions seront particulièrement ciblées sur la « grande muraille verte », une initiative africaine pour verdir le Sahel et lutter contre l’avancée du désert. « Cent millions d’hectares dégradés seront restaurés et 250 millions de tonnes de carbone seront séquestrées », a indiqué Emmanuel Macron. Une enveloppe de près de 12 milliards d’euros y sera consacrée. « C’est une chance pour l’écologie, la biodiversité, l’agriculture et les populations », a expliqué le président de la République.

La « grande muraille verte » traverse onze pays d’Afrique parmi les plus pauvres au monde : Burkina Faso, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan et Tchad.

Emmanuel Macron est intervenu lors du One Planet Summit organisé le 11 janvier en France.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.