Le magazine de l’agriculture durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Biodiversité

La biodiversité européenne continue de décliner de manière « continue et préoccupante »

Cultures

L’Occitanie avance sur la structuration de la filière légumineuses

Alimentation

Agribalyse souligne les limites de l’impact environnemental de l’alimentation

Modes de production

Ynsect construit la plus grande ferme verticale du monde

Politique

Betterave, les députés valident des dérogations pour les néonicotinoïdes

Modes de production

Méthanisation, le WWF liste des recommandations pour des pratiques plus durables

Afin de rendre le recours à la méthanisation plus durable, le WWF a rédigé un rapport, publié le 17 mars. Pour cela, des travaux ont été menés pendant un an avec GRDF, mais aussi les instituts de recherche, les acteurs institutionnels, les représentants du monde agricole et de la filière biométhane et des associations.

Par Laure Hänggi - Publié le 02/04/2020 à 18:51

Commenter

Partager :

Pour s’assurer que la filière agricole « contribue efficacement à la transition vers un modèle de production agroécologique, pérenne sur le plan économique et aux performances environnementales améliorées », le WWF a publié, le 17 mars, un rapport sur le développement de la méthanisation. Le document est le fruit de travaux menés pendant un an avec GRDF. Les deux acteurs ont réuni les instituts de recherche, les acteurs institutionnels, les représentants du monde agricole et de la filière biométhane et des associations au sein d’ateliers.

Mieux caractériser les Cive

Deux enjeux étaient ciblés. Tout d’abord, les cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive). Celles-ci sont implantées et récoltées entre deux cultures principales pour être utilisée à des fins de méthanisation. Elles possèdent de nombreux avantages, comme de lutter contre les mauvaises herbes, prévenir l’apparition de certaines maladies dans la culture principale, assurer un meilleur stockage du carbone dans le sol. Pour le rapport, les partenaires se sont fondés sur les travaux de recherche et les diverses expérimentations qui ont permis d’identifier des facteurs clés comme le choix des semences, l’intégration dans les rotations, ou encore les pratiques de fertilisation.

Point de vigilance soulignée : si ces cultures contribuent aussi à diversifier le revenu des agriculteurs, elles posent la question de la sécurité alimentaire. En effet, les Cive ne doivent pas concurrencer les usages pour l’alimentation animale ou humaine, ni nuire à la productivité des cultures suivantes. Dans ce cadre, WWF demande de clarifier la définition des Cive d’un point de vue réglementaire « pour que leur culture ne se fasse pas à l’encontre des usages prioritaires des terres agricoles et de leur résilience ».

Vigilance sur la gestion des digestats

Autre enjeu étudié, celui des digestats, c’est à dire les résidus du processus de méthanisation. Chaque tonne de déchets méthanisée permet de produire en moyenne 930 kg de digestats valorisés pour l’essentiel par épandage sur des parcelles agricoles. Mais la gestion des digestats peut être source d’émissions de protoxyde d’azote et de méthane, et peuvent avoir des effets sur la biodiversité des sols, alerte WWF. L’association estime que des travaux de recherche et des expérimentations doivent être menés afin d’approfondir la connaissance des impacts sur l’activité biologique des sols et identifier les pratiques durables associées.

Créer un cadre de référence commun

WWF France propose également d’évaluer les projets selon une grille de lecture sous le prisme de trois critères :

« Un appui à la montée en compétence des acteurs de la filière est essentiel pour garantir que la méthanisation ne perturbe pas le fonctionnement des agro-écosystèmes », estime toutefois WWF. Les chambres d’agriculture doivent jouer un rôle central. WWF insiste sur la nécessité d’avoir une vision partagée de ces conditions de durabilité avec tous les acteurs. Elle demande de créer un cadre de référence commun.

Ils vous intéresseront peut-être

2 réponses sur “Méthanisation, le WWF liste des recommandations pour des pratiques plus durables”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *