Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Pesticides

Le label « Zéro résidu de pesticides » revendique un bilan positif après moins de deux ans

Pesticides

Riverains et pesticides, dix-huit départements ont leur charte de bon voisinage

Climat

Rémi, agriculteur participant à la Convention citoyenne pour le climat : « Je n’ai pas hésité une seconde ! »

Communication

#AgriLoving, la campagne de communication positive au ton décalé

Modes de production

« Les pouvoirs publics doivent nous laisser la possibilité d’adopter des critères environnementaux »

Labels

Pour la rentrée, les Vergers écoresponsables jouent la carte de la porte ouverte

La pomme est le fruit préféré des Français, et son mode de production - notamment l'utilisation des pesticides - pose question. Pour apporter des réponses, et montrer les méthodes alternatives qui existent, 50 « Vergers écoresponsable » ouvrent leurs portes en France au long du mois de septembre.

Par Eloi Pailloux - Publié le 30/08/2019 à 16:25

Commenter

Partager :

Pour la neuvième année consécutive, l’Association nationale pommes-poires (ANPP) mobilise ses pomiculteurs pour une grande opération « vergers ouverts » tout au long du mois de septembre. En 2019, 25 000 hectares sont cultivés sous ce label. Depuis 2011, cette opération permet au grand public de découvrir les coulisses de la récolte et d’observer comment est cultivé le fruit préféré des Français. L’occasion de faire découvrir le label « Vergers écoresponsables » et les méthodes de cultures respectueuses de l’environnement qu’il implique depuis 20 ans, autour de dégustations et de visites. Les méthodes de protection des arbres alternatives aux pesticides sont au rendez-vous.

De la confusion sexuelle à l’implantation de haie

L’objectif est notamment de mieux produire en s’appuyant « sur les atouts de la nature », comme le revendique l’ANPP. Confusion sexuelle contre le ver de la pomme, installation de 19 000 nichoirs pour favoriser les mésanges contre les vers, chenilles, larves et pucerons, ou encore 2 150 km de haies et bandes enherbées pour favoriser la présence d’auxiliaires attaquant les acariens… font partie de la panoplie des pomiculteurs. Les pollinisateurs ne sont pas oubliés : sur les surfaces des Vergers écoresponsables, 90 hectares de bandes fleuries ont été implantés, soit l’équivalent de 120 terrains de foot.

Parmi les autres aménagements à découvrir : quelque 7 000 ruches, 780 gîtes à chauves-souris ou 3 600 hôtels à insectes. La liste des 50 vergers participants et tout le programme détaillé est disponible ici.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *