Le site de l'agriculture et de l'alimentation durable
S'inscrire gratuitement à la newsletter S'abonner au mag Newsletter Mag
Communication

Les laiteries ouvrent leurs portes au grand public jusqu’au 5 juin

Politique

Bio, bien-être animal, OGM, pesticides… l’opinion des Français éclairée par un sondage

Labels

Le commerce équitable connaît une croissance « exceptionnelle » en 2018

Biodiversité

Un rapport d’experts alerte sur l’érosion de la biodiversité (IPBES)

Communication

Agriculture et fake news scientifiques, une tendance difficile à enrayer

Élevage

Prix national pour l’agrobiodiversité animale : les inscriptions sont ouvertes

La Fondation du patrimoine et la société pharmaceutique Ceva Santé animale invitent les éleveurs travaillant avec des races rares à postuler au Prix national pour l'agrobiodiversité animale jusqu'au 30 novembre 2018.

Par Charles-Albert Bareth - Publié le 30/08/2018 à 17:25

Commenter

Partager :

Un taureau de la race bordelaise, distinguée en 2018.

Préserver les races méconnues, voilà l’objectif du Prix national pour l’agrobiodiversité animale. L’Institut national de la recherche agronomique (Inra) estimait ainsi en 2015 que plus de 80 % des races locales étaient « menacées d’abandon » en France. Le Prix national pour l’agrobiodiversité animale a pour vocation de contrebalancer cette tendance et récompense depuis 2012 toute personne agissant pour sauver la variété génétique des animaux d’élevage français.

10 000 euros à la clé

Les trois lauréats de la dernière édition combinaient la préservation de vaches Froment du Léon, de vaches bordelaise ou d’ânes des Pyrénées avec production de beurre, préservation de zones naturelles ou encore produits cosmétiques bio…

Le gagnant du prix 2019 remportera 10 000 euros et les deuxième et troisième lauréats empocheront respectivement 6 000 et 4 000 euros. Les prix seront remis lors du Salon International de l’Agriculture à Paris qui se tiendra entre le 23 février et le 3 mars 2019. Le dossier de candidature est disponible sur le site de la Fondation du patrimoine.

Ils vous intéresseront peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *